Mali : Ce qui lui est reproché à Bakary Togola

Les faits sont avérés : Bakary Togola le Président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) a été placé en garde à vue hier jeudi par Mamoudou Kassogué, Procureur du Pôle économique et financier de Bamako. On reproche beaucoup d’indélicatesses au suspect. 

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Il nous revient que c’est suite à la plainte de Baba Berthé, PDG de la Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) que le Procureur a décidé de garder le suspect en vue dans le cadre des enquêtes. Selon notre confrère « Mali Tribune » qui a levé le lièvre au mois d’août dernier, Bakary Togola se serait rendu coupable d’imitation les paraphes du PDG de la CMDT et du Directeur de l’Approvisionnement. Les faits, indique le confrère, se sont passés entre avril et juin 2019 : « Pour chaque campagne agricole, la C-SCPC, au début et à la fin des achats d’engrais et pesticides, estime ses besoins.

Fausse signature

Ce besoin est transmis à la CMDT, qui à son tour prépare un bon de commande à cet effet en fonction de ses prévisions et budgétisations. Sans cette procédure, la CMDT qui doit payer la note ne peut autoriser aucun décaissement à la BNDA. Cette année, Bakary Togola avait passé un deal avec une dizaine d’opérateurs économiques, négociants d’intrants agricoles. Ceux-ci avaient des stocks importants mais de qualité douteuse à écouler sur le marché. Le montant est estimé à plus de 20 milliards de F CFA. Convaincu de son impunité et se comportant en proconsul, Bakary Togola, au mépris de la procédure, passe outre l’avis de la CMDT. Il initie une estimation de besoins. La seconde phase du boulot était d’avoir la caution de la CMDT, matérialisée par le bon de commande signé en bonne et due forme par le PDG. Cela n’ayant pas été acquis, le Tout puissant Bakary qui se croit tout permis trouve une astuce frauduleuse. Celle d’avoir une vraie fausse signature de Baba Berthé. Mais nous ne sommes pas à mesure de dire si l’imitation a été orchestrée de ses propres mains ou s’il a requis les services d’un spécialiste.

Quatre cent soixante millions

Toujours est-il qu’il y a eu faux en écriture au détriment de Baba Berthé. Etant le président de la C-SCPC, sa responsabilité est de prime abord engagée quel que soit l’auteur du dôle ». « C’est au moment d’avaliser le document que M. Berthé, a été surpris par le montage grossier : son sceau (un vrai faux alors), a juste été imité… » D’où aujourd’hui la plainte à l’origine de la décision du Procureur. Un autre contentieux oppose en ce moment Bakary Togola à son désormais ex-comptable, Fadiala COULIBALY, ex-responsable administratif et financier de la Confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali (C-SCPC). Interrogés par les services d’enquête, ce dernier déclare que du 06 juin 2019 au 02 juillet 2019, Bakary TOGOLA a retiré plus de quatre cent soixante millions (460.000.000F CFA) dans le compte des producteurs de coton, compte numéro 400001247457-65 BNDA pour des fins personnelles au détriment de plus de 4,5 millions producteurs de coton.

L’accusé a visiblement mis en place un dispositif visant à soutirer frauduleusement plusieurs milliards F CFA au cotonculteur malien. L’imitation du paraphe du PDG de la CMDT n’en était qu’un aspect. En somme, si les Sociétés Coopératives des Producteurs de Coton du Mali C-SCPC) s’avèrent une entité distincte de l’Etat et dont la gestion est autonome, la CMDT elle, est un service de l’Etat du Mali. La suite de cette affaire mérite qu’on s’y intéresse de très près pour qui sait que Bakary Togola est un important soutien d’IBK et que ce dernier a juré, la main sur le cœur ne jamais abandonner les siens.

Le Sphinx Mali

Lire aussi

Mali : l’entrée des FAMa à Farabougou, inquiétude de la médiation...

Les forces armées maliennes sont entrées ce jeudi 22 octobre à Farabougou, dans le centre du Mali, après 17 jours de...

Mali : la BOAD accorde un prêt de 23 milliards FCFA pour l’électrification de 50 localités...

À Bamako, lors du conseil des ministres du 14 octobre, le gouvernement de transition a ratifié plusieurs accords de pr...

Mali : Libéré par ses ravisseurs, Soumaïla Cissé a-t-il dit toute la vérité ?...

Faut-il croire au président de l’URD Soumaïla Cissé quand il affirme ne pas avoir rencontré Iyad Ag Ghali ni Amado...

Mali : accusé de complicité avec des terroristes à Koro, le maire de Bamba rentre dans la clandes...

Devenu persona non grata dans sa Commune, Alasseni Telly, maire de Bamba dans le cercle de Koro, devient un clandestin. ...