Mali : Cheick Oumar Sissoko a dévoilé, «Issa Kaou N’Djim ne siège plus au sein des réunions du comité stratégique du M5-RFP»

Alors que le doute persistait sur de possibles dissensions au sien du M5-RFP, les langues commencent à délier pour donner des éclairages. Cheick Oumar Sissoko, Coordinateur de EMK et l’un des leaders du M5-RFP a dévoilé, hier, que Issa Kaou N’Djim, Coordinateur de la CMAS, s’est auto-exclu du mouvement et ne parle plus au nom du M5 mais au nom de la CMAS.

L’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko a confirmé, hier à L’Indépendant que « Issa Kaou N’Djim ne vient plus aux réunions du Comité stratégique du M5 et a été remplacé par l’imam Oumarou Diallo ». Le Coordinateur de Espoir Mali Koura estime, à cet égard, que l’intéressé n’est plus dans le Comité stratégique du mouvement du 5 Juin, même si son mentor  » l’imam Mahmoud Dicko est en phase avec nous.

Il avait précédemment déclaré dans une vidéo diffusée, hier, sur les réseaux sociaux que les propos du Coordinateur de la CMAS et porte-parole de l’imam Mahmoud Dicko n’engagent pas le M5 mais la CMAS, lancée en 2019. Issa Kaou N’Djim a, en effet, fait dernièrement des déclarations contraires à l’objectif du M5 qui est  la démission du président IBK et de son régime.

Dans un débat télévisé de l’ORTM, il avait clairement indiqué que la CMAS renonce au départ du président mais est favorable à la démission du Premier ministre et à la dissolution de l’Assemblée nationale. L’imam de Badalabougou, parrain de la CMAS, a dû prendre part à la dernière conférence de presse du M5 pour rassurer et mettre fin aux rumeurs faisant état de son retrait du mouvement de contestation.

Aux dires de Cheick Oumar Sissoko, le chahuteur « Kaou N’Djim ne siège plus au sein des réunions du comité stratégique », depuis la rencontre entre M5-RFP et la délégation de la CEDEAO, conduite par l’ex-président nigérian Goodluck Jonathan. A l’en croire, la CMAS, malgré ce comportement singulier de son coordinateur, participe à toutes les actions du M5, dont la mise en application de la désobéissance civile.

Choguel Kokalla Maïga a également confirmé que l’intéressé n’assiste plus aux rencontres du Comité stratégique mais y est toujours représenté comme tout autre leader qui n’assiste pas à une quelconque réunion. Ce dernier ne voit pas cette situation comme un retrait ni de Issa Kaou N’Djim ni de son regroupement du M5.

L’Indépendant

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...