Mali : Col-major Ismaël Wagué et le poste du ministère de la réconciliation nationale

Ismaël Wagué actuellement au poste du ministère de la réconciliation nationale, est un militaire malien, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air des forces armées maliennes. Pour dire, les membres du gin n’ont rien contre le jeune Colonel-major Ismaël Wagué, dont le charisme et la bonne maitrise de la langue française sont reconnus et appréciés par tous.

Seulement, ils voient mal en ce dernier, l’expérience nécessaire pour  bien mener la lourde mission de ce département combien important pour la survie de notre pays. D’ailleurs, ils  ont tous souhaité à ces nouveaux ministres un plein succès dans l’accomplissement de leurs missions.

Vu le grand retard à combler, ils s’engagent  à les aider  à réussir  plutôt que de rentrer dans les critiques stériles. Toutefois, l’arbre ne peut cacher la forêt, comme à l’accoutumé,  certains membres ont  révélé que le département de la Réconciliation nationale, dépasse largement le cadre strictement militaire.

Pour eux, il était mieux de chercher un expert en gestion de conflits ou un expert en gestion de crises, paix et sécurité, pour ce poste, ayant une certaine expérience dans le domaine et, qui a une vision globale de la crise, qu’un jeune Colonel-major qui n’a connu aucune autre aventure que celle de l’armée. Pourquoi pas aussi, un diplomate ayant l’expérience de la médiation pour ce profil départemental ? S’interrogent-ils.

Notons que Ismaël Wagué est un militaire malien, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air des forces armées maliennes. Il est nommé chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air le 17 mars 2019 à la faveur des limogeages massifs consécutifs au massacre d’Ogossagou. Il est actuellement ministre chargé du département de la Réconciliation nationale après le putsch du 18 août dernier dont il a été le porte-parole.

Cependant, les membres du grin restent convaincus que  les ressources humaines ne manquent pas au Mali. C’est juste une question de volonté politique, disent-ils.

Avec Mali Tribune

Lire aussi

BURKINA FASO : Plus de 30 ans après, l’ex-président Compaoré sera jugé pour l’assassinat de ...

Plus de 30 ans après les faits, l’ex-président du Burkina Faso Blaise Compaoré, qui vit en exil en Côte d’Ivoire...

À Ségou au Mali, des kiosques alimentaires solidaires...

L’économie solidaire au quotidien au Mali, c’est cette entreprise qui installe des kiosques alimentaires dans la vi...

LE GENERAL YAMOUSSA CAMARA ANNONCE LA SORTIE DE SON LIVRE  » PREJUGE COUPABLE, MA PART DE VERITE ...

L’ancien ministre de la défense le général Yamoussa Camara a livré une interview au journal Malivoix.net . Il s’...

PREPARATIFS DES ELECTIONS : Une nouvelle CENI en gestation...

Les partis politiques ont fait connaître leurs avis sur la composition et le fonctionnement de la structure chargée de...