Mali : Col-major Ismaël Wagué et le poste du ministère de la réconciliation nationale

Ismaël Wagué actuellement au poste du ministère de la réconciliation nationale, est un militaire malien, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air des forces armées maliennes. Pour dire, les membres du gin n’ont rien contre le jeune Colonel-major Ismaël Wagué, dont le charisme et la bonne maitrise de la langue française sont reconnus et appréciés par tous.

Seulement, ils voient mal en ce dernier, l’expérience nécessaire pour  bien mener la lourde mission de ce département combien important pour la survie de notre pays. D’ailleurs, ils  ont tous souhaité à ces nouveaux ministres un plein succès dans l’accomplissement de leurs missions.

Vu le grand retard à combler, ils s’engagent  à les aider  à réussir  plutôt que de rentrer dans les critiques stériles. Toutefois, l’arbre ne peut cacher la forêt, comme à l’accoutumé,  certains membres ont  révélé que le département de la Réconciliation nationale, dépasse largement le cadre strictement militaire.

Pour eux, il était mieux de chercher un expert en gestion de conflits ou un expert en gestion de crises, paix et sécurité, pour ce poste, ayant une certaine expérience dans le domaine et, qui a une vision globale de la crise, qu’un jeune Colonel-major qui n’a connu aucune autre aventure que celle de l’armée. Pourquoi pas aussi, un diplomate ayant l’expérience de la médiation pour ce profil départemental ? S’interrogent-ils.

Notons que Ismaël Wagué est un militaire malien, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air des forces armées maliennes. Il est nommé chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air le 17 mars 2019 à la faveur des limogeages massifs consécutifs au massacre d’Ogossagou. Il est actuellement ministre chargé du département de la Réconciliation nationale après le putsch du 18 août dernier dont il a été le porte-parole.

Cependant, les membres du grin restent convaincus que  les ressources humaines ne manquent pas au Mali. C’est juste une question de volonté politique, disent-ils.

Avec Mali Tribune

Lire aussi

Mali : Attentats de Bamako en 2015, les 2 jihadistes accusés sont condamnés à mort...

Deux jihadistes mauritanien et malien ont été condamnés à mort mercredi 28 octobre par la justice malienne pour avoi...

Mali : Prochaine présidentielle, les forces et les faiblesses des 5 favoris potentiels !...

La libération de Soumaila Cisse, président de l’URD, rebat les cartes des élections présidentielles normalement pr...

L’armée algérienne dénonce le « deal » pour libérer les otages au Mali...

L’arrestation cette semaine de l’un des djihadistes libérés récemment par le pouvoir malien a mis en col...

Mali : plusieurs éléments de l’EIGS abattus et des armes détruites dans le cercle d’Ansongo...

L’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) semble de plus en plus isolé. Outre les revers que ses éléments subissent f...