Mali : COVID-19 et discrimination des africains en Chine, le Mali interpelle, l’Ambassadeur de chine rassure

Dans la ville de Canton, en Chine, des Africains ont été victimes d’interdictions d’entrer dans des commerces ou ont été chassés de leurs logements et refusés dans des hôtels. Ce traitement réservé aux ressortissants africains a suscité une forte pression diplomatique.

Notre pays n’est pas resté les bras croisés. Le mardi 14 avril, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a reçu en audience l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, Zhu Liying. Au cours de l’entretien, il a été question des discriminations dont des Maliens et des Africains vivant à «Guangzhou, Chine» fait l’objet.

Plusieurs Africains de Canton, particulièrement nombreux dans cette métropole de 15 millions d’habitants de la province du Guangdong (sud), ont déclaré ces derniers jours à l’AFP être victimes d’expulsions arbitraires et d’interdictions d’entrer dans des commerces. Ils ont raconté avoir été chassés de leurs logements, puis refusés dans des hôtels. Certains disent ainsi avoir été contraints de dormir dans les rues.

Suite à une pression diplomatique internationale, la Chine a rejeté, dimanche 12 avril, tout « racisme » et promis « d’améliorer » son traitement des Africains dans la ville de Canton. Une ville où plusieurs ressortissants africains témoignent avoir été victimes de discrimination en raison du Covid-19.

Face aux différentes dénonciations, l’Union africaine avait exprimé son « extrême préoccupation » et appelé Pékin à « des mesures rectificatives immédiates ». De leurs côtés, les Etats-Unis ont dénoncé la « xénophobie des autorités chinoises ».

Ces incidents sont survenus après que cinq Nigérians de Canton, testés positifs au Covid-19, se sont échappés de leur quarantaine. L’affaire avait déclenché un tollé et provoqué un déluge de commentaires xénophobes sur Internet.

Les autorités chinoises, à travers un communiqué, ont exprimé leur détermination à trouver une réponse aux préoccupations des ressortissants africains se trouvant dans cette ville.

Elles ont promis entre autres, la fourniture de services de soins « sans discrimination », la désignation d’hôtels pour les étrangers nécessitant un placement en quarantaine et des réductions de frais d’hébergement pour les personnes en difficulté financière. Aussi, ont-elles promis de mettre en place un mécanisme de communication efficace avec les consulats étrangers à Canton.

Ces incidents interviennent au moment où la Chine entretient d’excellentes relations avec la plupart des Etats africains. Ainsi, en raison des excellentes relations que le Mali entretient avec la Chine, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Tiébilé Drame, a reçu en audience, le mardi 14 avril, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine dans notre pays,  Zhu Liying.

Les entretiens ont essentiellement porté sur les informations relatives aux discriminations dont des Maliens et des Africains vivant à « Guangzhou, Chine » font l’objet. Au cours de l’audience, le chef de la diplomatie malienne a indiqué que les autorités du Mali, en particulier le Président de la République, sont très attentives au traitement réservé à nos compatriotes dont ils ont souci du confort, où qu’ils puissent se trouver.

Le ministre Drame a exprimé le souhait que les Maliens et les Africains soient traités en Chine à la hauteur des excellentes relations amicales et fraternelles qui existent entre la Chine et l’Afrique.

A son tour, l’Ambassadeur de Chine dans notre pays, Zhu Liying a souligné la très bonne qualité des relations entre le Mali et son pays. Il a rassuré que des mesures correctives sont en cours pour résoudre ces difficultés passagères.

info-matin

Lire aussi

AFFAIRE DES BERETS ROUGES : les accusés à la barre demain...

Accusés «d’enlèvement et de complicité d’enlèvement, d’assassinat et de complicité d’assassinat» dans l...

VISITE DE TERRAIN : Le Ministre de l’Agriculture, l’Elevage et de la Pêche sur le chantier du s...

Le mardi 23 février 2021, le Ministre de l’Agriculture, l’Elevage et de la Pêche, Mohamed Ould Mahmoud, accompagn...

OPERATION MALIKO THEATRE CENTRE : embuscade contre les FAMa...

Le mardi 23 février 2021, vers 14 heures, une mission FAMa de la 53ème Compagnie d’Intervention Rapide (CIR), quitt...

FMI: décaissement immédiat de 31, 09 milliards au profit du Mali...

A l’issue de son Conseil d’Administration, qui s’est tenu ce lundi 22 février 2021 à Washington (USA...