Mali : de grande panique dans les hôpitaux de Bamako

Les malades fuient les hôpitaux à cause du Coronavirus. Les hôpitaux et les centres de santé de la capitale Bamakoise sont de moins en moins fréquentés actuellement. La peur de la maladie du Coronavirus en est la raison principale. De retour de garde, un étudiant en phase terminale de spécialisation s’est confié au journal le Confident.

‘’Dans la nuit du samedi 10 avril 2020, j’étais de garde au niveau du CHU du Point-G. Tout au long de notre garde, nous n’avons reçu qu’une seule patiente. Et cette dernière est venue car il y avait une urgence’’, nous a-t-il expliqué. Et de poursuivre qu’en temps normal, qu’ils pouvaient au minimum recevoir une dizaine de patiente par garde. Aux dires de notre interlocuteur, c’est la phobie du coronavirus qui est à la base de cette situation. Actuellement, dira-t-il que la plupart des hôpitaux sont devenus des lieux de repos pour le personnel soignant.

Effectivement, la peur du Coronavirus a pris tellement d’ampleur que nombreux sont les malades qui souhaitent ne plus se rendre dans les structures de santé. D’ailleurs, il n’est pas rare d’entendre certaines mauvaises langues dire, qu’on injecte délibérément le virus du corona sur des patients. Une information erronée qui pourtant fait peur. Enfin, les plus hautes autorités doivent trouver la stratégie pour mettre les citoyens en confiance afin qu’ils se rendent dans les hôpitaux pour y recevoir les soins. Mais, faudrait-il que cela soit dans les meilleures conditions. Sans quoi, beaucoup de malades décèderont en famille par manque de soin.

Avec Le combat

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...