Mali: début de la marche des enseignants grévistes

Les enseignants grévistes ont entamé une marche, ce 13 février à Bamako pour demander l’application de l’article 39 qui stipule que « toute majoration des rémunérations, des fonctionnaires relevant du statut général s’applique de plein droit au personnel enseignant de l’enseignement secondaire, de l’enseignement fondamental, et de l’éducation préscolaire ».

Il s’agit d’un article qui stipule une augmentation de 20% de salaire aux fonctionnaires l’État. Les enseignants demandent aujourd’hui l’application de cet article à leurs salaires.

Selon eux ‘’le non respect de cet article 39’’ est un « désordre » en effet « tout gouvernement responsable doit respecter les lois de la république et ses enseignants », Et « aucun enseignant n’as jamais enseigné ses élèves à violer la loi », affirment-t-ils ; par conséquent « nul n’est au dessus de la loi » ont-ils déclaré.

Pour le moment, le gouvernement malien se dit prêt à une augmentation de 3.77% de salaire aux enseignants grévistes, mais cet offre a été rejeté par le syndicat des enseignants et ont considéré cette décision de l’Etat comme une violation de la loi  » la loi ne se négocie pas elle s’applique » ont-ils ajouté.

La gréve se poursuivra si l’article 39 qui stipule que « toute majoration des rémunérations, des fonctionnaires relevant du statut général s’applique de plein droit au personnel enseignant de l’enseignement secondaire, de l’enseignement fondamental, et de l’éducation préscolaire » n’est pas appliqué , ont-il soutenu.

Jack Dzaku

Lire aussi

Plusieurs détenues violées à la prison de Lubumbashi en RDC, les MSF examinent les victimes...

En République démocratique du Congo, l’organisation Médecins sans frontières (MSF) organise à partir de ce 3 ...

Mali : La jeunesse de Gao en proie facile pour les terroristes...

La transition changera-t-elle quelque chose pour Gao ? Frustrée, la jeunesse de Gao s’exprime. Dans le nord ...

Mali : arrêt des activités illicites d’un faux militaire et 2 de ses complices...

Le vrai faux militaire aux arrêts. Peu de temps avant cette opération à succès des hommes du 3è Arrondissement, ceu...

Mali : Tensions croissantes du climat social, le parti YELEMA interpelle…...

Après avoir exprimé, à travers un communiqué en date du 1er décembre, ses inquiétudes sur les vives tensions socia...