Mali : des assaillants « tués et calcinés » après l’attaque d’un poste de l’armée au centre du pays

Plusieurs assaillants ont été tués et calcinés, et une vingtaine de motos ont été brûlées jeudi à la suite de l’attaque perpétrée par des groupes armés terroristes d’un poste de l’armée malienne à Dinangourou dans la région de Mopti au centre du Mali, ont annoncé les Forces armées maliennes (FAMa) dans un communiqué.

« Au cours de cette attaque, six membres des FAMa ont été blessés. En outre, les FAMa enregistrent deux engins brulés. Côté ennemi, une vingtaine de motos ont été brûlées, plusieurs assaillants tués et calcinés. Les blessés ont été évacués », précise le communiqué.

« Des frappes aériennes ont été menées par les aéronefs. Le ratissage continu », ont conclu les FAMa.

En effet, le gouvernement a salué l’engagement héroïque des FAMa qui ont mis en déroute les terroristes à Dinangourou. Et il a ensuite encouragé les FAMa a lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes et a invité les populations civiles à continuer d’apporter leur soutien aux FAMa, a indiqué sur les réseaux sociaux Yaya Sangaré, ministre malien de la Communication et porte-parole du gouvernement malien.

Agence de presse Xinhua

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...