Mali : un soldat de l’EUTM tire sur un drone près de leur base à l’ACI 2000

Une sentinelle de la base de la mission de l’Union Européenne au Mali a tiré hier 7 mars, en direction d’un drone « suspect » qui progressait vers leur base dans le quartier des affaires de Bamako à l’ACI 2000. La confusion a provoqué une panique chez les habitants.

Il était 13h30, hier 7 mars, au quartier Hamdallaye l’ACI 2000, quand trois coups de feu retentissent près de la base ultra sécurisée de la mission de l’Union européenne pour la formation des soldats maliens (EUTM) situé à l’hôtel Nord Sud en plein cœur du quartier des affaires à l’ACI 2000.  Deux sentinelles, des soldats européens qui montaient la garde du quartier général, s’étaient dirigés vers le goudron à 100 m de leur poste pour tirer sur un drone qui survolait la zone en progressant vers la base de l’EUTM. Les tirs n’ont pas touché la cible et l’appareil a aussitôt rebroussé chemin.

Selon le lieutnant colonel Sebastian Bangert de l’EUTM ,« un drone radiocommandé a été détecté alors qu’il survolait illégalement le QG  de l’EUTM Mali.  Des forces de protection ont répondu avec feu ciblé sur le drone, après il a disparu. La mesure défensive limitée ne constituait à aucun moment une menace pour la population locale », rassure le chef des Affaires publiques de la mission.

Cinq minutes de peur

Un homme, la quarantaine tient un kiosque juste en face de la base. C’est à moins de 100  mètres de son kiosque que les tirs sont partis. Il a tout vu. « Tout le monde dans le coin a eu peur. Certains couraient dans tous les sens. La scène n’a pas dépassé cinq minutes. Ils ont tiré et ont regagné tranquillement leurs postes sans dire mot à quelqu’un », témoigne-t-il.

C’était la panique dans la zone car cette mission avait déjà fait l’objet d’attaque en mars 2016 par des extrémistes armés. Lorsque les tirs ont retenti, certaines personnes ont couru pour se cacher alors que d’autres se sont dirigées vers le site pour savoir davantage. C’est le cas de ce chauffeur  Mohamed Traoré qui était surpris. « On s’asseyait devant la clinique (pasteur qui fait face à l’hôtel des soldats de l’EUTM Ndlr) ici, on était entrain de manger et on voyait les tirs en haut. Moi j’ai eu peur mais j’ai couru pour aller voir », déclare-t-il. Il affirme avoir vu le drone  et entendre trois tirs.

Appareil espion

Surpris, par le déroulement de l’acte, un autre témoin se confie. « C’est comme si le manipulateur de l’appareil était là avec nous. Dès que les coups de feu ont retenti, l’appareil a automatiquement fait demi-tour », raconte, le propriétaire du kiosque qui n’a vu le drone ni entendre son bruit qu’après les coups de feu.

L’appareil progressait-il pour espionner l’hôtel qui abrite les soldats de l’EUTM ? Difficile de le confirmer car les gens utilisent les drones dans ce quartier huppé de la capitale pour prendre des photos des parcelles en ventes ainsi que des chantiers d’immeubles en cours. En tout cas la vigilance des sentinelles a permis de chasser loin le drone dont nous ignorons l’appartenance et la provenance. Les autorités maliennes ont été informées de l’incident et sont en train d’identifier les responsables du «survol illégal » du drone annonce l’EUTM.

Lire aussi

Mali, violations droits humain, fama,gatia,

Mali : à Douentza, « les corps sans vie des peuls sont abandonnés comme ceux des vaches en saiso...

La scène est irréaliste. À trois kilomètres du poste de l’armée malienne, à l’entrée de la ville de Douentza ...
Banamba djihadiste attaque

Burkina : ce que l’on sait de l’information sur la mort de Djafar Dicko, le chef de Ansaroul isl...

Le chef de Ansaroul Islam, la branche Burkinabè de JNIM, Djafar Dicko serait mort dans un raid le 1er octobre dernier a...

Lutte anti-corruption au Mali : les dossiers de l’avion du président IBK et les équipements mili...

Amadou Baïba Kouma, Sidi Mohamed Kagnassi, Mme Boiré Fily Sissoko ancienne ministre des Finances … et Moustapha Ben ...

Accord d’Alger-opérations militaires : IBK face à ses paroles !...

L’homme avait habitué les Maliens à pointer du doigt les autres, accusant ses prédécesseurs de tous les péchés d...