Mali: deux attaques attribuées à des jihadistes dans la région de Kayes

Dans une région normalement calme, l’axe de Kayes, qui mène aux mines d’or, a été attaqué à deux reprises jeudi 9 avril dernier. Un poste de gendarmerie a été pris pour cible presque en même temps qu’un poste de douane. Et l’on soupçonne des jihadistes d’en être les auteurs.

Ce n’est pas une opération de banditisme qui a fait trois morts parmi les forces de l’ordre, mais un acte terroriste, explique une source proche du dossier. Plusieurs éléments militent en faveur de cette thèse.

C’est un poste de sécurité de la gendarmerie et un autre de la douane qui ont été visés. Les assaillants sont repartis avec quelques armes, des motos. Ils n’ont pas touché à d’autres biens pourtant à leur portée.

Par ailleurs, les premiers éléments de l’enquête révèlent que la semaine dernière, le jour de l‘attaque, le commando arrivé sur place était composé de 14 personnes. Au front, certains portaient des bandeaux noirs avec des écritures en arabe. D’autres scandaient : « Allah Akbar » (dieu est grand).

Inquiétude

Généralement, les attaques attribuées aux jihadistes sur le territoire malien se déroulent au centre et au Nord, mais jamais sur l’axe Bamako-Kita qui mène sur la région de Kayes, dans l’extrême-Ouest. Et c’est ce qui inquiète.

L’or est désormais le poumon de l’économie nationale, il faut donc prendre les devants. Les autorités maliennes ont donc décidé de renforcer, dans la zone, le dispositif sécuritaire.

Rfi

Lire aussi

Lutte contre le terrorisme au Sahel, une nécessaire accentuation de la coordination s’impose !...

La pleine opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel à travers son accompagnement sur divers plan a été l...

Guinée : Amnesty international, au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestat...

Selon l’Amnesty international dans un communiqué de presse en Guinée au moins 50 personnes ont tuées en toute impun...

Mali : nomination des responsables de la Transition, le CNSP jette le M5 par-dessus bord...

Le CNSP a, semble-t-il, jeté  l’eau du bain avec le bébé. Les récentes désignations, du président de la tra...

Mali : l’ONU appelle le nouveau pouvoir à reprendre la mise en œuvre de l’accord de paix...

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle le nouveau pouvoir au Mali à reprendre la mise en oeuvre...