Mali : Deux casques bleus Sri lankais tués dans une explosion d’une mine à Mopti

Sylvain Liechti/MINUSMA

Ce 25 janvier, la MINUSMA a été visée une nouvelle fois par une attaque qui a fait plusieurs morts et des blessés. L’attaque n’a pas été revendiquée mais porte la marque des groupes extrémistes liés à Al Qaida dans le centre du Mali.

Une nouvelle attaque à la mine a visé un convoi des casques bleus de la MINUSMA, la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali a déclaré la porte-parole de la mission. Il y a eu plusieurs morts et des blessés. « Ce matin [25 janvier Ndlr] vers 6 heures du matin, un véhicule d’un convoi des casques bleus transportant de la logique a heurté un engin explosif aux environs de Douentza, dans la région de Mopti. Il y a eu deux morts et plusieurs blessés, dont un dans un état critique », a annoncé Myriam Dessables, porte-parole MINUSMA. Les casques bleus visés par cette attaque sont des Sri Lankais, un des pays contributeurs de la force de la MINUSMA.

L’attaque n’a pas été revendiquée mais porte la marque des groupes extrémistes actifs dans cette région de Mopti qui sont liés à Al Qaida.  

https://twitter.com/UN_MINUSMA/status/1088764248661155841

Cette nouvelle attaque contre la MINUSMA intervient quelques jours après une autre attaque le 20 janvier dernier dans le nord du pays et qui avait fait 10 morts et 25 autres blessés. Cette attaque dans la région de Kidal contre les casques bleus tchadiens a été revendiquée par JNIM, une coalition des groupes extrémistes liés à Al Qaida. Plus de 100 casques bleus sont mort dans des attaques des groupes extrémistes liés à Al Qaida au Mali depuis 2013.

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...