Mali : Douentza, le chef de village de HOMBORI retrouvé assassiné

Assassinat, chef, village, Hombori, Mali,

Le chef de village d’Hombori, Nouhoum Bah Maïga, a été tué, dans la nuit du 21 au 22 juin, chez lui, par des individus non identifiés. Selon une source proche de la victime joint au téléphone, c’est un corps sans vie que les membres de sa famille ont découvert au réveil, le matin.

La nouvelle s’est alors répandue dans tout le village et au-delà. Le chef de village serait victime d’un assassinat même si aucune information sur les circonstances exactes de sa mort n’a été révélée, encore moins sur l’arme utilisée. Selon la même source, personne n’a rien entendu de suspect au moment où, les auteurs accomplissaient leur forfait.

Il faut rappeler que c’est la deuxième fois que le village d’Hombori est victime de l’assassinat de son chef depuis le début de la crise sécuritaire au Mali en 2012. Moussa Balobo Maïga, le prédécesseur de Nouhoum Bah Maïga, a été aussi tué. Les auteurs des deux crimes restent toujours non identifiés. Aucune investigation n’a, pour l’heure permis, de leur mettre la main.

Awoi DICKO

AMAP-Douentza

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...