Mali : Dr. Boubou Cissé, après la cérémonie de signature de l’Accord politique, « il ne s’agit pas d’un Accord de partage de gâteau »

Boubou Cissé, Gouvernement, PM, Sobane Da, Mali,

L’annonce de la liste du gouvernement ne va plus tarder. Le Premier ministre Dr Boubou Cissé l’a annoncé, ce jeudi, aux environs de 11h, à la Primature. C’était juste après la signature de l’Accord politique par certains partis et organisations politiques. La  société civile et les mouvements de l’Accord d’Alger étaient présents en tant que observateurs.

-Maliweb.net- Ça y est! Le Premier ministre Dr Boubou Cissé tient son «Accord politique». Le document a été signé par plusieurs formations politiques. On peut  citer entre autres : Ensemble Pour le Mali (EPM) représenté par Dr Bocary Tréta; le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), représenté l’ancien ministre Oumar Hamadoun Dicko; la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP), représenté par Mamadou Traoré; la Coalition malienne pour le développement; la coalition des Partis non alignés, représenté par le Col Youssouf Traoré; Parti Yelema; PIDES de Daba Diawara; PSR; MPRD; Parti des jeunes patriotes; Union des Forces pour le changement; APM-Maliko, PADI; …

«Nous avons saisi la main tendue parce qu’elle veut sauver le Mali»

Si au sein d’EPM tous les partis membres adhèrent à l’Accord politique, il n’en est pas de même au Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) et à la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP). Dans ces deux regroupements, des partis ont clairement indiqué leur non-adhésion à l’Accord politique. A la primature, la position des signataires a été justifiée par Oumar Hamadoun Dicko. «Le bateau Mali peut tanguer, mais nous ne le laisserons jamais couler ». Ce n’est plus une question d’homme, il s’agit du Mali, du Mali éternel », indique Oumar Hamadoun Dicko, porte-parole des signataires. Et d’ajouter: «Nous avons saisi la main tendue parce qu’elle veut sauver le Mali». «Nous ne sommes pas totalement satisfaits mais nous avons l’essentiel», conclut-il.

En prenant la parole, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a tenu un discours rassembleur. Il a salué ceux qui ont accepté de se joindre au futur gouvernement. Le Premier ministre a nommément rendu hommage au Chef de file de l’opposition pour le dialogue et la sincérité de son engagement pour le Mali. L’Accord indique Boubou Cissé, ne vise pas à annihiler l’opposition. Il ne s’agit pas non plus d’un Accord de partage de gâteau ou pour le Président de la République de fuir ses responsabilités. Il s’agit plutôt pour le Chef de l’Etat de rassembler. Car nos ennemis se nourrissent de notre division.

L’accord signé, a affirmé Boubou Cissé, valorisera toutes les sensibilités politiques et son adhésion n’est pas fermée. Aussi, l’annonce de la liste du gouvernement ne devra plus tarder. Un gouvernement  de mission sera formé conformément à la volonté du Chef de l’Etat. «Nous resterons debout sur les remparts pour bâtir le Mali», a indiqué le Premier ministre en reprenant un passage de l’hymne national du Mali. «Je suis  un serviteur de l’Etat, aidez-moi à le servir», conclut Dr Boubou Cissé qui donne une autre image de lui différente de celle laissée à l’hôtel des Finances.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Lire aussi

Niger: Hama Amadou est libre, mais pour combien de temps?...

Hama Amadou, l’ex-Premier ministre, devenu chef de file de l’opposition en 2016, est rentré au Niger après plu...

Un cadre de la CMA après la déclaration de Macron sur Kidal: « Le salut ne viendra ni de Ouaga, n...

Agissez au lieu de chanter! Ceux qui ont fait de Kidal une chansonnette à chanter à toutes les occasions même quand i...

Barkhane: Le programme SCORPION au cœur du désert malien...

Barkhane se lance dans l’expérimentation de tablettes et smartphones du nouveau système d’information et de commun...

Soutien aux FAMA: les manifestations de l’union sacrée...

Suite à la dernière attaque terroriste contre le camp des FAMa à Indélimane, qui a endeuillé la nation malienne, le...