Mali : échauffourée au gouvernorat de Taoudeni, le gouverneur menace avec son arme

Des échauffourées ont eu lieu ce 4 juin à Tombouctou, au Mali, dans le cadre de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des communes de la région de Taoudeni.

 Selon une source sur place, l’origine de cette brouille est la multiplication des fractions des habitants fictifs pour augmenter le nombre des voix lors du vote pour l’installation des maires et ses adjoints de certaines communes du cercle de Araouane.

Face à cette augmentation soudaine de nombre des fractions fictives, les notables du cercle de Araouane ont refusé le vote « des fractions sur papier ». Ainsi s’est déclenchée une échauffourée dans la salle de délibération.

Suite à cette échauffourée, le gouverneur de la région, Ould Meidou a pris son arme et a demandé à tous les chefs des fractions de quitter le gouvernorat de la région de Taoudeni.

Intimidés, certains chefs des fractions ont quitté le lieu. Le gouverneur avait ensuite demandé aux détenteurs des décisions de création des fractions de regagner la salle de délibération.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...