Mali : échauffourée au gouvernorat de Taoudeni, le gouverneur menace avec son arme

Des échauffourées ont eu lieu ce 4 juin à Tombouctou, au Mali, dans le cadre de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des communes de la région de Taoudeni.

 Selon une source sur place, l’origine de cette brouille est la multiplication des fractions des habitants fictifs pour augmenter le nombre des voix lors du vote pour l’installation des maires et ses adjoints de certaines communes du cercle de Araouane.

Face à cette augmentation soudaine de nombre des fractions fictives, les notables du cercle de Araouane ont refusé le vote « des fractions sur papier ». Ainsi s’est déclenchée une échauffourée dans la salle de délibération.

Suite à cette échauffourée, le gouverneur de la région, Ould Meidou a pris son arme et a demandé à tous les chefs des fractions de quitter le gouvernorat de la région de Taoudeni.

Intimidés, certains chefs des fractions ont quitté le lieu. Le gouverneur avait ensuite demandé aux détenteurs des décisions de création des fractions de regagner la salle de délibération.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...