Mali : échauffourée au gouvernorat de Taoudeni, le gouverneur menace avec son arme

Des échauffourées ont eu lieu ce 4 juin à Tombouctou, au Mali, dans le cadre de la mise en place des autorités intérimaires au niveau des communes de la région de Taoudeni.

 Selon une source sur place, l’origine de cette brouille est la multiplication des fractions des habitants fictifs pour augmenter le nombre des voix lors du vote pour l’installation des maires et ses adjoints de certaines communes du cercle de Araouane.

Face à cette augmentation soudaine de nombre des fractions fictives, les notables du cercle de Araouane ont refusé le vote « des fractions sur papier ». Ainsi s’est déclenchée une échauffourée dans la salle de délibération.

Suite à cette échauffourée, le gouverneur de la région, Ould Meidou a pris son arme et a demandé à tous les chefs des fractions de quitter le gouvernorat de la région de Taoudeni.

Intimidés, certains chefs des fractions ont quitté le lieu. Le gouverneur avait ensuite demandé aux détenteurs des décisions de création des fractions de regagner la salle de délibération.

Lire aussi

Terrorisme au Maghreb et au Sahel: Iyad Ag Ghali prend l’ascendant sur AQMI...

La désignation de Yazid Mibrak à la tête d’Al-Qaïda au Maghreb islamique suscite des interrogations sur le devenir...

Mali : Mahamat Saleh Annadif évoque les évolutions positives dans la mise en œuvre de l’Acc...

Une évolution positive dans le processus  de paix, selon le chef Mahamat Saleh Annadif de mission onusienne au Mal...

Président Emmanuel Macron, « La France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés...

Restitution du patrimoine africain, fin du franc CFA, lutte contre le terrorisme, relations entre la France et l’A...

Présidentielle au Burkina : L’insécurité, préoccupation commune des candidats...

Aucun candidat n’a battu campagne dans les zones en proie au terrorisme au Burkina Faso. La plupart promettent de mene...