Mali : École: une série de grèves à l’horizon

Les syndicats de l’enseignement fondamental iront entameront une série de grèves à partir du 16 décembre prochain. Selon un préavis, rendu public le vendredi 29 décembre 2019, les classes seront de nouveau fermées si leurs doléances, relative à la revalorisation de la grille salariale du statut du personnel de l’enseignement secondaire, fondamentale, préscolaire et spéciale, ne sont pas satisfaites.

Les trois jours de concertation tenue en fin du mois de novembre dernier n’ont pas abouti à un consensus. Présidée par le secrétaire général du ministère de l’Education nationale, Kinane Ag Gadega, la rencontre n’a finalement rien servi.

Si le gouvernement parle de la non soutenabilité budgétaire des revendications des enseignants à cause de la situation sécuritaire et financière du pays, les syndicats estiment que l’article 39 du statut du personnel enseignant, promis par Dr Boubou Cissé est bien applicable.

Les syndicats ne sont pas prêts à lâcher. Pour rappel, indique une source syndicale, le préavis de grève a été déposé après une large consultation de tous les acteurs de la société civile. Les syndicalistes affirment avoir échangé avec le Premier ministre, Dr Boubou Cissé.

“Au cours de la Journée mondiale de l’enseignant, le président de la République a lui aussi rassuré l’application de ce point de revendication. Mais, avec tout cela notre négociation avec le département n’a pas donné une suite favorable.

Depuis l’année dernière on avait soulevé ce point”, regrette Almoudou, secrétaire général des syndicats de l’éducation nationale. Il souhaite un dénouement heureux et rapide de la situation afin d’éviter à l’école la situation “dramatique” de l’année dernière.

Mali trebune

Lire aussi

Tchad : incident entre militaires tchadiens et français devant la résidence du président Déby...

Hier un véhicule avec à son bord des militaires français a essuyé des tirs en début de soirée devant la résidence...

Mali: l’ouverture du procès du présumé jihadiste Al-Hassan à la CPI, poursuivi pour crime de g...

Ce matin 14 juillet 2020, la Cour pénale internationale ouvre le procès d’Al-Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mah...

Mali : Kaou Djim, «Boubou Cissé a du sang sur les mains»...

Dans une interview, Issa Kaou Djim, chef de la Coordination des mouvements associations et sympathisant de l’Imam ...

Mali: Karim Keita  » j’ai décidé, en toute responsabilité, de me retirer de la Présidence de...

DÉCLARATION DE KARIM KEITA, DÉPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE Bamako, le 13 Juillet 2020 Chers Compatriotes, Notre p...