Mali : Élections législatives, pari gagné par le Premier ministre Dr. Boubou Cissé

Boubou Cissé, Gouvernement, PM, Sobane Da, Mali,

En dépit de quelques incidents rencontrés dans certaines parties du pays, les élections législatives se sont dans l’ensemble bien déroulées. Ce qui est à l’honneur du Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, et son gouvernement.

En réussissant à organiser les deux tours des élections législatives sans incidents majeurs, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a réussi son pari. Lui qui, depuis sa nomination, écartait toute idée de prolongation du mandat des députés au-delà du 4 mai 2020. Il s’est pour cela donné comme tâche prioritaire l’organisation des élections législatives sur toute l’étendue du territoire national.

Pourtant, rien n’était gagné d’avance, tant le chemin était parsemé d’embuches. Il faut se souvenir qu’avant sa nomination à la tête du gouvernement, les élections législatives avaient été reportées à deux reprises pour diverses raisons. Mais avec détermination et envers et contre tous, le chef du gouvernement, Dr. Boubou Cissé, a réussi la prouesse d’organiser les élections, et il réussit ainsi là où beaucoup de ses prédécesseurs ont échoué.

Sur le plan purement organisationnel du scrutin, les observateurs ont noté une amélioration au second tour par rapport au premier tour où beaucoup d’insuffisances ont été relevées dans certaines localités du pays.

Ainsi, selon la Mission d’observation électorale (MOE) de la Synergie des organisations de la société civile et de la CNDH, le matériel électoral était au complet dans 98,2% des bureaux de vote. Dans l’ensemble, les bureaux de vote observés par la MOE ont ouvert à l’heure soit 98%.

La synergie a également noté des améliorations sur les mesures sanitaires. « Dans 79,58% des bureaux observés, le personnel exige le lavage des mains et 65% des bureaux de vote respectent la distance réglementaire de 1 mètre au moins », indique dans un communiqué la Synergie des organisations de la société civile.

En dépit d’un environnement extrêmement difficile, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, maintient le cap entre courtoisie et fermeté. Selon les observateurs de la vie politique nationale, le pragmatisme de Dr. Boubou Cissé se mesure à sa détermination d’honorer la mission à lui confiée par le président de la République.

Le seul point noir dans l’organisation des élections est le rapt du chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé, qui reste à ce jour entre les mains de ses ravisseurs. Toute chose qu’il faut déplorer.

Dans un communiqué, le Premier ministre et son gouvernement ont assuré travailler d’arrache-pied à la libération du président du parti de la poignée de main.

Le Wagadu

Lire aussi

Le Mali rend un dernier hommage à l’ancien président Moussa Traoré...

Les obsèques de l’ancien président du Mali qui s’est éteint mardi ont eu lieu ce vendredi 18 septembre. Mouss...

Situation en Libye: rencontre entre responsables russes et turques...

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a affirmé ce mercredi que son pays et la Russie s’appr...

Guinée: la campagne pour la présidentielle du 18 octobre est lancée...

Le président Alpha Condé a publié jeudi soir un décret annonçant le démarrage de la campagne électorale en vue de...

Niger: le groupe État Islamique revendique l’attaque de Kouré...

Le groupe EI, État Islamique vient de revendiquer l’assassinat des huit humanitaires dans le parc animalier de Kouré...