Mali : entrepreneuriat, Aissata Diakité, la reine du jus au royaume des fruits.

Aissata Diakité, Zaban Holding, Mali,

Aissata Diakité est la PDG de Zabban Holding. À seulement 29 ans, la jeune entrepreneure emploie une trentaine de personnes en permanence dans sa société et 35 autres en période de récolte.

C’est une jeune entrepreneure remarquable. Après avoir obtenu un master en Agro-business, elle remporte 11 prix internationaux en entrepreneuriat entre 2013 et 2016. Des prix qui lui ont valu des bourses et un accompagnement pour monter son business plan. Ainsi est née la société Zabban en 2016. Elle a su se faire une place au soleil dans un secteur très concurrentiel au Mali, la transformation des produits agricoles en jus et boissons. La jeune PDG a marqué des points dans le sens propre du terme, avec ses jus frais 100% naturels fabriqués au Mali sous la marque Zabban. Ils sont faits à base d’ingrédients locaux comme la menthe, le kinkeliba, le gingembre, l’hibiscus et le moringa, auxquels sont mélangés des fruits comme la mangue, la goyave et le tamarin. Les jus Zabban se vendent comme des petits pains, entre 5 000 et 10 000 bouteilles par jour. Aissata tire son inspiration de sa maman, elle aussi entrepreneure dans le domaine agricole, qui lui a transmis sa passion. La jeune dame écoule aujourd’hui ses productions aux quatre coins du Mali, dans les hôtels, les stations service, les supermarchés, les restaurants, les alimentations et même les aéroports. Il est impossible de passer à côté du phénomène Zabban. Dans une vidéo, le patron du supermarché Shopreate, Mohamed Soumounou, affirme qu’il n’a pas hésité à accepter les produits Zabban dans ses rayons et ne l’a pas regretté. « Nos clients sont très satisfaits et fiers lorsqu’ils apprennent que ces jus sont 100% locaux », confirme-t-il. Idem pour le restaurant Le Spot, à l’ACI 2000. Vraie référence pour la nouvelle génération, la jeune reine du royaume des fruits est une vraie battante, confirme son père. «C’est une fille qui a du caractère. Quand elle s’accroche à quelque chose, elle le mène à bien, quel que soit le prix à payer », rapporte Diakite Noumou. Aissata Diakite ne compte pas s’arrêter là. Elle déborde de projets et espère étendre ses ventes à la sous-région avant de partir à la conquête de l’Afrique. À cette allure, le royaume zabban est bien parti pour régner à travers le monde.

Nordsud journal

Lire aussi

Mali : les maliens de Bruxelles devant le parlement européen ce vendredi pour demande la démission...

Après la manifestation de ce mardi 11 aout 2020, les Maliens résidents à Bruxelles organiseront encore une forte mobi...

Au Niger : un drone Reaper US est tombé à Agadez...

Hier 11 août 2020 dans la soirée, un drone Reaper us est tombé au nord de Tiguirwit à quelques kilomètre près d’...

États-Unis : la présidentielle pour la première fois, une afro-américaine choisie comme vice-pr...

Pour la première fois dans l’histoire politique américaine, une femme noire d’origine asiatique pourrait occuper l...

Crise au Mali : un bras de fer entre la police et les manifestants, après avoir passé la nuit du 1...

La manifestation d’hier  11 Août 2020 du Mouvement du 5 juin-RFP, la police a ce matin « gazé » les...