Mali : face à la contestation, IBK ouvre la porte à un gouvernement d’union

Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé mardi des discussions pour la formation d’un gouvernement d’union nationale, dans un souci d’apaisement face à une contestation grandissante contre sa personne.

Ce 16 juin, au palais de la culture, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita a annoncé aux forces vives de la nation l’application de l’article 39 pour rendre effectif le salaire des enseignants et la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Lors de cette cérémonie, IBK a annoncé qu’il entamera des consultations au sujet de l’assemblée nationale mais n’a pas mentionné la coure constitutionnelle dont la dissolution est aussi demandée par les contestataires, rassemblés dans le Mouvement du 5 juin.

Pour sa part, le M5 RFP affirme dans un communiqué de presse le maintien de sa manifestation prévu le 5 juin prochain pour demander la démission du président IBK.

Lire aussi

Mali : une catastrophe humanitaire au Nord du pays, une crise aigue du paludisme fait des milliers d...

Une grave crise du paludisme sévit en ce moment dans plusieurs localités du Nord du pays. Une situation due à la fort...

Togo : « Une femme à la primature, c’est de l’espoir pour nous ! »...

Une femme qui devient Premier ministre: une première dans l’histoire du Togo. Victoire Dogbé a aussitôt pris foncti...

Aux Etats-Unis : le débat entre Donald Trump et Joe Biden vire au chaos...

Le débat entre Joe Biden, le candidat démocrate, et Donald Trump, le président sortant républicain, a tourné au pug...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara envisage un report de l’élection présidentielle...

Selon la Lettre du Continent, Alassane Ouattara veut s’abriter derrière les difficultés techniques et logistique...