Mali : face à la contestation, IBK ouvre la porte à un gouvernement d’union

Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé mardi des discussions pour la formation d’un gouvernement d’union nationale, dans un souci d’apaisement face à une contestation grandissante contre sa personne.

Ce 16 juin, au palais de la culture, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita a annoncé aux forces vives de la nation l’application de l’article 39 pour rendre effectif le salaire des enseignants et la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Lors de cette cérémonie, IBK a annoncé qu’il entamera des consultations au sujet de l’assemblée nationale mais n’a pas mentionné la coure constitutionnelle dont la dissolution est aussi demandée par les contestataires, rassemblés dans le Mouvement du 5 juin.

Pour sa part, le M5 RFP affirme dans un communiqué de presse le maintien de sa manifestation prévu le 5 juin prochain pour demander la démission du président IBK.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...