Mali : faut-il négocier avec les jihadistes ?

Dans un entretien accordé à RFI et France 24, lundi 10 février 2020, le chef de l’État malien, Ibrahim Boubacar Keïta a confirmé l’existence d’un dialogue avec les principaux chefs djihadistes de son pays.

Ce changement de stratégie pourrait être un tournant majeur dans la guerre menée au Sahel depuis huit années qui, malgré l’intervention militaire française, semble sans issue.

Comment expliquer que les forces armées ne soient pas parvenues à endiguer l’insécurité ? Comment répondre aux inquiétudes et à l’impatience d’une partie du peuple malien ? Doit-on parler avec les jihadistes tout en luttant contre le terrorisme ?

Rfi

Lire aussi

Le Mali rend un dernier hommage à l’ancien président Moussa Traoré...

Les obsèques de l’ancien président du Mali qui s’est éteint mardi ont eu lieu ce vendredi 18 septembre. Mouss...

Situation en Libye: rencontre entre responsables russes et turques...

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, a affirmé ce mercredi que son pays et la Russie s’appr...

Guinée: la campagne pour la présidentielle du 18 octobre est lancée...

Le président Alpha Condé a publié jeudi soir un décret annonçant le démarrage de la campagne électorale en vue de...

Niger: le groupe État Islamique revendique l’attaque de Kouré...

Le groupe EI, État Islamique vient de revendiquer l’assassinat des huit humanitaires dans le parc animalier de Kouré...