Mali : fête de l’Afrique, Tieblé Dramé recadre le patron de la CMA devant le corps diplomatique

Signature, Accord de paix, Mali,

A  Sheraton Hôtel, Pierre Buyoya a offert une réception au Gouvernement malien, au corps diplomatique au Mali et à la société civile malienne à l’occasion de la Journée de l’Afrique. Le Ministre de l’intégration africaine était absent.

Tiébilé Dramé, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a parlé au nom de ce dernier tout en recadrant publiquement le Responsable CMA qui fut seul à mépriser le chant de l’hymne national du Mali.

EXTRAIT DU DISCOURS

“L’ Accord d’ Alger, c’ est un tout. On ne peut pas le saucissonner.

L’ Accord d’ Alger, c’ est l’armée nationale reconstituée, ce sont les zones de développement économique, ce sont les réformes politiques pour renforcer la réconciliation nationale et la démocratie.

L’Accord d’Alger, beaucoup l’oublient, c’ est le respect de l’intégrité du territoire national, c’ est le  respect de l’unité nationale, c’ est le respect de la forme républicaine et laïque de l’État.

L’ Accord d’ Alger, c’ est le respect du drapeau national, le respect de l’ hymne national, le chant du Mali.

Or quand le chant du Mali était entonné au début de la cérémonie, alors que tous les diplomates et les Maliens étaient debout  avec  respect et solennité, le président de la CMA, mon frère Sidi Brahim Ould Sidati était d’abord  assis, ensuite quand ils’est levé, avec désinvolture, il avait les bras croisés.

L’Accord d’Alger, c’ est le respect de l’ hymne national du Mali”.

Lire aussi

Mali : Transition et Gouvernance, Assimi fait jaser...

La transition malienne va bon train. Et comme il est de coutume, aucune œuvre humaine ne peut bénéficier de l’adhé...

Mali : Issa Kaou Djim, «La surenchère ne va pas aider à résoudre les questions sociales»...

Le coordinateur de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS), se pr...

Mali : un bras de fer entre la junte militaire et les administrateurs de la société civile...

Après nominations massives des militaires aux postes de gouverneur par le pouvoir de la transition, un bras de fer s’...

Mali : les médiateurs indignés par les nominations au ministère de la Réconciliation...

Après la nomination de nombreux militaires à la tête des régions, les nominations de Marcelin Guenguere, chef de cab...