Mali: FSHSE, les résultats des examens pris en otage, l’AEEM lance un ultimatum

Le comité de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM) de la Faculté des sciences humaines et  des sciences de l’éducation (FSHSE) lance un ultimatum au rectorat pour la publication des résultats des examens de fin d’année pris en otage par les enseignants.

Les résultats des examens de fin d’année sont pris en otage depuis octobre 2018 par les enseignants de la faculté des sciences humaines et  des sciences de l’éducation (FSHSE) en grève illimitée.  Pour réclamer la publication des résultats des examens de fin d’année, le comité AEEM projetait une marche pacifique, le lundi dernier. Heureusement,  les responsables du rectorat de Bamako sont intervenus en demandant au comité AEEM  d’observer un moratoire de dix jours. Toutefois, l’AEEM menace de reprendre les hostilités si les résultats ne seront pas publier dans le délai convenu.

« Le rectorat nous invite d’observer un délai de 10 jours afin de lui permettre de rendre disponibles les résultats. Nous resterons vigilants pour le respect de l’engagement du rectorat. Nous resterons ferme, car nous ne voulons pas être des victimes de cette grève qui ne concerne que les enseignants et l’administration », martèle un membre du comité AEEM.

 

Indicateur du renouveau

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...