Mali : G5 Sahel, après Badalabougou, les habitants de Senou manifestent contre l’implantation probable de la force dans leur quartier.

Installation, QG G5 Sahel, Badalabougou, Mali,

Le samedi dernier, les habitants de Senou ont manifesté contre l’implantation probable du Quartier Général de la force du G5 Sahel dans leur quartier. « La population de Senou dit non au G5 Sahel à Senou », pouvait-on lire sur la grande banderole des manifestants.

Selon les manifestants, après l’échec de l’installation du QG du G5 Sahel à Badalabougou, on tente de l’installer à Senou. « On ne l’acceptera jamais », disent –ils. Après plusieurs manifestations à Badalabougou, les autorités ont renoncé à l’installation du quartier général dans le quartier.

Après l’attaque terroriste, le 29 juin 2018, contre le quartier général de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, dans la région de Mopti, le général mauritanien Hanena Ould Sidi, commandant de la force, a décidé de le transférer à Bamako. « Les commodités logistiques et de télécommunication de Bamako devraient permettre au quartier général du G5 Sahel de mieux coordonner les opérations avec ses états-majors sur le terrain », selon les responsables de la force conjointe qui regroupe 5 pays du Sahel : Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.

SourceLerepublicainmali

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...