Mali : Gaz butane, le gouvernement exige le respect des nouveaux prix, des distributeurs s’y opposent

Après plus d’un mois de grèves, les opérateurs gaziers ont trouvé un terrain d’entente avec le gouvernement notamment sur la subvention du gaz et la baisse du prix des bouteilles de 6 kg et de 2,75kg. Les consommateurs apprécient la décision, mais des distributeurs de gaz disent ne pas pouvoir respecter cette mesure. Selon eux, ces nouveaux prix divisent par trois leur bénéfice sur une bouteille.

En accord avec les opérateurs gaziers, le gouvernement fixe le prix de la bouteille de 6 Kg de gaz butane à 2910 FCFA. Celle-ci était vendue à 3500 FCFA, il y a quelques semaines. Quant à la bouteille de 2,75 Kg, elle est cédée à 1335 FCFA au lieu de 1400 FCFA. A la direction régionale du commerce et de la concurrence, on assure que tout est mis en œuvre pour veiller au respect de ces prix.

« Nous avons déjà pris des dispositions au niveau des 6 communes de Bamako. Nous avons des agents qui sont déjà sur le terrain. Ils vont surveiller les points de vente des bouteilles de gaz voir si les prix sont respectés. Au cas où les prix fixés ne sont pas respectés, les auteurs seront interpellés et les bouteilles seront saisies », explique Zédéon Dembélé, directeur régional du commerce et de la concurrence du district de Bamako.

Sur le terrain, certains distributeurs de gaz ont du mal à se conformer à cette décision du gouvernement. Selon Cheick Hamalla Boucou, vice-président du Groupement des distributeurs de gaz butane, l’application systématique de cette mesure engendrerait de grosses pertes pour eux.

Car elle les obligera, dit-il, à écouler les stocks de gaz déjà acquis bien avant cet accord avec le gouvernement. « Nous sommes morts si nous devons vendre les bouteilles de gaz à ces prix là. Car si on calcule nous n’avons que 150 francs de marge, ça ne couvre même pas les frais de transport à plus forte raison payer les employés ». Et le responsable du groupement de conclure que « face à la situation, plusieurs distributeurs veulent se retirer du secteur ».

L’Impartial

Lire aussi

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...
Tiébilé Dramé, Dilague, Terroristes, Amadou Kouffa, Iyad Ag Ghaly, Mali,

Mali: le Parena de Tiébilé Dramé « déplore » l’utilisation des forces anti terroristes...

DÉCLARATION DU PARENA SUR LA CRISE POLITIQUETrès inquiet de la dégradation de la situation politique, le PARENA expri...

Mali: un parti politique de la majorité demande la démission du premier ministre Dr Boubou Cissé...

COMMUNIQUELa Convergence pour le Développement du Mali «CODEM» est profondément préoccupée, par la situation socio...