Mali-Guinée : Alpha Condé intervient pour la libération du prisonnier Bakary Togola

En prison depuis le 13 septembre dernier, le président de l’APCAM, la plus grande association des pays du Mali, Bakary Togola active son réseau d’amis pour obtenir sa libération. En plus du Mali, Bakary Togola active son réseau guinéen, notamment Alpha Condé, président de la Guinée.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Après plus de dix ans à la tête de l’assemblée permanente des chambres d’agricultures du Mali (APCAM), le plus grand regroupement des paysans au Mali, Bakary Togola, lui-même le plus grand producteur du coton au Mali a tissé un puissant réseau au Mali et à l’extérieur du pays. Emprisonné depuis le 13 septembre dernier pour un détournement de plus 9 milliards des Francs CFA destinés au développement de l’Agriculture au Mali, Bakary Togola a fait appel à ses réseaux pour plaider en sa faveurs auprès des plus hautes autorités maliennes.

Téléphone IBK-Alpha

Selon le journal Afrika Kibaru, le président guinéen, Alpha Condé, ami de Bakary Togola, a appelé au téléphone le président malien Ibrahim Boubacar Keita pour obtenir une libération extrajudiciaire de son ami, cloué à la prison centrale de Bamako. Si le même journal n’a pas révélé la suite de la discussion entre IBK et Alpha Condé, Africa Kibaru a tout de même fait quelques révélations sur les agissements du réseau malien de Bakary Togola pour exercer la pression sur la justice malienne. Selon les informations du même journal, l’ancien premier ministre Soumeylou Boubey Maiga, le ministre de l’agriculture Moulaye Ahmed Boubacar dit Baba Moulaye, le PDG de la Compagnie malienne de développement texte (CMDT), Baba Berthé, l’ex ministre Ibrahim Toure président du parti APR, le maire du district de Bamako Adama Sangaré ont tous manifester leur soutien à Bakary Togola, arrêté pour détournement de l’argent public.

Boubeye, Moulaye Ahmed, Seydou Nantoumé… actionnés

Cependant, Bakary Togola n’a pas actionné que ces membres de l’administration malienne. Des opérateurs économiques amis et partenaires se sont mis en contribution aussi. Il s’agit de l’homme d’affaire Ibrahim Doucouré, qui a eu le plus important part du marché de l’engrais 2019, de Seydou Nantoumé, le patron de Toguna Agro-Industrie. Selon Africa Kibaru, des messagers de l’opérateur économique Modibo Keita propriétaire du groupe GDCM ont été reçus par la famille de Bakary Togola avec une enveloppe de 20 millions FCFA. Des informations que Nord sud journal n’a pas pu vérifier. Cependant selon le même site, les griots, les familles fondatrices de Bamako, le président du haut conseil islamique du Mali chérif Ousmane Madani Haidara ont été également mis en exergue pour soutenir Bakary Togola contre la justice malienne.

Soutien au juge

Il faut rappeler que l’heure, seul le mouvement l’Imam Mahmoud Dicko a apporté son soutien à la justice malienne. De son côté, le procureur Mamadou Kassogue affiche sa détermination pour combattre la corruption et l’impunité. Un très grand élan de soutien des Maliens lambda au juge s’amplifie de plus en plus à travers le pays depuis le début de cette affaire.

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...