Mali: Hommage aux soldats Maliens

Au soldat inconnu

Il est parti en embrassant les pieds de maman
N’Ma a fait ses dernières bénédictions
Il est parti en disant au revoir à sa chérie
Elle a prié de lui revenir vite et en entier
Il est parti en serrant ses enfants
Il leur a promis de revenir avec pleins de cadeaux
Il est parti sur le champ d’honneur
Il est parti au rendez-vous de la mort
Il est parti au milieu des chars
Il est parti jalonnant les mines
Il est  parti pour neutraliser la Terreur
Il est parti pour sauver l’honneur
Il est parti pour combattre l’horreur
Il est parti et a pris une balle
Il est parti et la mort n’a pas manqué le rendez-vous
Il est parti sachant que ça pourrait arriver Mais
Il est parti quand même
Il est parti pour son peuple
Il est parti pour ne plus revenir
Pourtant
Mère nostalgique regarde toujours le chemin de retour
Assise seule sur la terrasse
Chérie sort à chaque bruit de pas
Hélas ! Ce n’est toujours pas son homme
Les enfants entendent toujours leurs cadeaux
Pourtant Noël approche
Et lui, il est parti
Enveloppé dans son linceul vert, jaune, rouge
Il est parti rejoindre d’autres braves héros
Qui comme lui
ont accepté l’ultime sacrifice
Il est parti et nous demeurons
Avec le souvenir de ce dernier voyage.

Le Pays

Lire aussi

Cadi Kidal

Mali : mort de Cheikh Hamdi, le grand cadi qui maintenait le consensus dans l’Adagh et le Tillemsi...

La nouvelle de la mort de Chaikh Hamdi Ould Mohamed Lamine KOUNTA, ce 2 avril a été annoncée en premier lieu par Algh...

Coronavirus : un seul test et non des exercices physiques...

Il y a des fausses informations qui circulent sur les réseaux sociaux pour ce qui concerne le test lié à la maladie d...

Burkina-Faso : 394 milliards pour lutter contre le Covid-19...

Le président Rock Marc Christian Kaboré a annoncé jeudi soir 2 avril, le déblocage de plusieurs milliards de FC...

Tchad: pour avoir enfreint les mesures contre le Covid-19, une jeune homme trouve la mort...

Une personne a trouvé la mort tandis que deux autres ont été grièvement blessés, hier 2 avril, pour ne pas avoir re...