Mali : IBK à propos de l’enlèvement du chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a exprimé son indignation dimanche au sujet de l’enlèvement du chef de file de l’opposition dont on est sans nouvelles depuis le milieu de la semaine. « Nous ne ménagerons aucun effort pour obtenir sa libération ».

Soumaïla Cissé a été enlevé mercredi après midi après l’attaque de son convoi alors qu’il faisait campagne dans son fief électoral de Niafunké, près de Tombouctou. Son garde du corps a été tué dans l’attaque.

IBK a assuré que tout est fait pour soustraire le chef de l’URD (Union pour la République et la Démocratie) des mains de ses ravisseurs non encore officiellement identifiés.

« Nous ne ménagerons aucun effort pour obtenir sa libération », a-t-il affirmé, après avoir effectué son devoir civique dans le cadre de ces élections législatives maintenues malgré un contexte sécuritaire et sanitaire difficile avec des cas de Coronavirus dans le pays.

Le président IBK a par ailleurs salué « la maturité » du parti de Soumaïla Cissé qui a maintenu sa participation en dépit de l’enlèvement de son chef.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...