Mali: IBK-Soumi, l’appel téléphonique qui suscite l’espoir

Les choses bougent bien ces derniers jours au bénéfice  de la décrispation du climat politique très tendu depuis la présidentielle passée. Le jeudi dernier, le président de la République, IBK, a appelé par téléphone le chef de file de l’Opposition. De quoi ont-ils parlé ?  D’une rencontre d’échanges bien évidemment prévue pour bientôt, selon notre source.

Le vrai dialogue politique tant réclamé par la majorité et l’Opposition a commencé ces derniers moments. Après la rencontre entre l’URD et le RPM, l’EMP et le FSD, c’est le président de la République IBK qui a appelé, le jeudi 14 février 2019, le chef de file de l’Opposition, l’honorable Soumaila Cissé. Cette information a été confirmée par les proches des deux  hommes. Le Front pour la Sauvegarde de la démocratie (FSD) dirigé par Soumaila Cissé a même fait un communiqué concernant cet appel du président de la République. Quant au camp d’IBK, lui-même a confirmé au micro de l’ORTM avoir appelé son jeune frère. C’était à la faveur d’un cadre d’échange entre le Président et la coalition Ensemble pour le Mali. « Oui j’ai appelé mon jeune frère. Il n’y a rien de surprenant en cela », martèle IBK sous un sourire inhabituel.

Concernant  le sujet de leurs échanges, nos sources nous informent que le président de la République a demandé à rencontrer son jeune frère, l’honorable Soumaila Cissé, pour échanger sur des sujets d’intérêt national. La même source ajoute que ce dernier  n’aurait pas posé de problème. Il aurait accepté cette demande du président de la République. Ladite rencontre aurait lieu bientôt,après le retour  du président de l’URD  en voyage depuis le vendredi soir hors du pays. Donc, elle aura lieu juste après son retour, nous confie notre source. « Dès le retour de Soumaila Cissé,le protocole de la présidence sera informé pour que la rencontre puisse se tenir », nous apprend  notre source.

Cette rencontre entre les deux challengers pourra contribuer à l’apaisement du climat politique plus que tendu depuis Août 2018. À travers cela, tous les deux hommes prouvent aussi leur volonté d’un dialogue politique. En appelant son adversaire au 2ème tour de la présidentielle passée, on pourrait aussi dire que le président de la République a tendu la main à son jeune frère Soumaila Cissé, cette fois-ci une main visible, car ce dernier estime que la première main tendue était  invisible.

Le pays

Lire aussi

Mali : un convoi de l’Imam Mahmoud Dicko victime d’un accident de circulation sur la route de Ni...

L’imam Mahmoud Dicko  accompagné de Dr Choguel Kokala Maïga  a été reçu, hier, à Nioro du Sa...

Mali : Enlevé il y’a près d’un mois, le chef militaire du HCUA à Amrouch retrouvé mort...

Les faits sont survenus, le mardi 11 août dernier, dans le cercle de Goundam, région de Tombouctou. Le corps sans vie ...

Crise au Mali : le mouvement de contestation refuse de rencontrer le président Ibrahim Boubacar Ke...

Le M5-RFP a rejeté la proposition de Goodluck Jonathan, envoyé comme médiateur par la Communauté économique des Eta...

Mali : le chérif de Nioro à Dicko et compagnons : « J’accuse le M5-RFP d’être resté loin de...

L’autorité morale du mouvement du 5 juin-rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), l’imam Mahmoud Dicko, &nbs...