Mali : IBK vire son chef de communication Tiégoum Boubeye Maiga

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita s’est séparé de Tiégoum Boubeye qui était jusque-là le chef de la cellule communication de la présidence.  C’est un autre coup dure pour les partisans de l’ancien premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Nommé en juillet 2017 après le départ de Racine Thiam, Tiégoum Boubeye Maiga a été remercié ce 5 novembre par le président malien, Ibrahim Boubacar Keita (IBK). Très proche de son grand frère, l’ancien premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga, qui a joué un grand rôle dans sa nomination à la tête de la cellule communication de la présidence Tiégoum était dans une mauvaise posture depuis le limogeage de son grand frère SBM.

Éloigné depuis quelques mois des affaires de la communication de la présidence, le limogeage de Tiégoum Boubeye Maiga n’est pas une surprise et vient confirmer l’embrouille entre le cercle très proche du président IBK et l’ancien premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga (SBM).

L’entourage de IBK n’a toujours pas supporter « le recrutement des députés RPM par Bouleye alors PM, mais aussi son rôle ambigu depuis son départ du gouvernement », nous confie cadre du RPM; le parti de IBK.

Les choses continues ainsi, les ministres issus de l’Alliance pour la Solidarité au Mali-Convergence des Forces Patriotiques, ASMA-CFP dans le gouvernement Boubou Cissé ne seront pas à l’abri d’un limogeage.

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...