Mali : immigration clandestine, des nouveaux itinéraires pour les migrants dans le Nord du Mali

Immigration clandestine, Sevaré, Niafunké, Goumdam, Niono,Nord, Mali

Les migrants clandestins empruntent, depuis un certain temps, de nouveaux axes routiers, notamment ceux de Sévaré-Niafunké-Goundam-Tombouctou et Niono-Tombouctou pour rejoindre la Méditerranée, a appris l’AMAP de sources locales.

D’après nos sources, ces migrants, pour la plupart des Guinéens, des Ghanéens et des Nigérians, passent par des pays voisins du Mali et se regroupent à Sévaré (Centre), où ils sont pris en charge par des passeurs. Ensuite, ils sont transportés à moto, pour contourner les derniers postes de contrôle, avant d’embarquer dans des véhicules 4×4. Maîtrisant bien le terrain, les passeurs trouvent toujours le moyen d’éviter les postes de contrôle, à travers la broussaille.

On les aperçoit, par dizaines, à la sortie de la ville de Goundam, précisément à la gare routière avec des sacs au dos, scrutant le ciel, en attendant un nouveau départ en groupe.

Des habitants soupçonnent un lien entre ce déferlement de jeunes migrants dans le Nord du Mali et un supposé recrutement dans les rangs des groupes terroristes.

AMAP

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...