Mali : Indelimane : le civil tué était… une civile

En publiant le bilan des victimes d’Indelimane, le gouvernement parle de militaires tués et… d’un civil ; de civil tué, il s’agit, en réalité, d’une civile, une vieille dame et ce n’est pas une balle perdue qui l’a tuée. Que s’est-il passé ?

Comme nous le disions tantôt, la dame n’a pas été tuée par inadvertance. Elle a été exécutée par les terroristes qu’elle venait d’informer de la présence de militaires chez elle. En fait, certains soldats maliens (six pour être exact) étaient venus se mettre à l’abri chez elle, en vue de reprendre des forces et préparer une éventuelle riposte, attendre les renforts et signaler les positions des terroristes.

Quoi de plus normal s’ils n’étaient pas tombés sur une «djihadiste infiltrée» dans la ville ou, en tout cas, quelqu’un qui partage les mêmes convictions que ces terroristes. Sa trahison, elle l’a payée de sa vie. Après avoir fini d’installer les militaires maliens, elle est sortie pour aller informer les assaillants de ceux-ci. Sur le champ, ces derniers l’ont exécutée avant de se diriger vers sa concession pour en faire de même avec les six soldats sur place.

Nouvelle Libération

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...