Mali : Indelimane : le civil tué était… une civile

En publiant le bilan des victimes d’Indelimane, le gouvernement parle de militaires tués et… d’un civil ; de civil tué, il s’agit, en réalité, d’une civile, une vieille dame et ce n’est pas une balle perdue qui l’a tuée. Que s’est-il passé ?

Comme nous le disions tantôt, la dame n’a pas été tuée par inadvertance. Elle a été exécutée par les terroristes qu’elle venait d’informer de la présence de militaires chez elle. En fait, certains soldats maliens (six pour être exact) étaient venus se mettre à l’abri chez elle, en vue de reprendre des forces et préparer une éventuelle riposte, attendre les renforts et signaler les positions des terroristes.

Quoi de plus normal s’ils n’étaient pas tombés sur une «djihadiste infiltrée» dans la ville ou, en tout cas, quelqu’un qui partage les mêmes convictions que ces terroristes. Sa trahison, elle l’a payée de sa vie. Après avoir fini d’installer les militaires maliens, elle est sortie pour aller informer les assaillants de ceux-ci. Sur le champ, ces derniers l’ont exécutée avant de se diriger vers sa concession pour en faire de même avec les six soldats sur place.

Nouvelle Libération

Lire aussi

CEDEAO : réouverture des frontières, les autorités maliennes n’ont pas encore statué sur le ca...

Suite à la réunion des Chefs d’État de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) et de la Communa...

Burkina-Faso : tentative d’escroquerie du maire Beouindé, le TGI de Ouagadougou dessaisi au profi...

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou a été dessaisi mardi 14 juillet, au profit de celui de Diébougou,...

Mali : la contestation reporte un rassemblement à risque prévu vendredi...

Le mouvement de contestation qui réclame le départ du pouvoir en place au Mali a décidé de reporter un rassemblement...

Mali : Au moins 12 morts dans une nouvelle attaque terroriste à Mopti...

Hier 14 juillet 2020, plusieurs corps sans vie ont été signalés dans la commune de Sangha, après une attaque terrori...