Mali : Insécurité grandissante au Mali : Le Haut Conseil Islamique crie à la trahison

Comme prévu, le Haut Conseil Islamique du Mali (HCI) a tenu son meeting hier dimanche 17 novembre au Palais des Sports. A cette occasion, le HCI a déclaré que le Mali et son armée sont victimes d’une trahison de la part des forces étrangères.

Depuis 2012, le Mali fait face à une guerre asymétrique. Commencée au septentrion, l’insécurité s’est progressivement répandue vers le centre avec son cortège de morts. Pour stopper cette hémorragie, plus de 20 000 forces étrangères se sont installées sur nos terres.

Malgré cela, la situation sécuritaire ne fait qu’aggraver. Avant, c’était des embuscades, des engins explosifs improvisés. Maintenant ce sont des camps qui sont attaqués. Et cela sous les yeux de la MUNISMA et de Barkhane qui disposent des équipements militaires de dernière génération. C’est pourquoi, le Haut Conseil Islamique du Mali estime que le Mali et son armée sont victimes d’une trahison de la part de ces forces étrangères avec la France à leur tête.

” Depuis le jour où on a refusé à l’armée de rentrer à Kidal, nous savions qu’il y avait une trahison derrière ” déclare Amadou Traoré du HCIM. En plus, ce dernier annonce que le HCI est défavorable à l’arrivée de TAKUBA.

Aussi, le haut conseil souligne que l’armée malienne a été trahie par les dirigeants maliens. Car, dit-il, plus de 1200 milliards de FCFA votés par l’Assemblée Nationale pour former et équiper l’armée a pris une autre destination.

Par conséquent, le HCI demande l’application rigoureuse de la loi n°2015-008 du 5 mars 2015 portant Loi d’Orientation et de Programmation Militaire pour les années 2015 à 2019. Et exige la présence de l’Etat sur l’ensemble du territoire national.

Par ailleurs, le Haut Conseil Islamique du Mali a lancé un appel au don pour aider les militaires. Sur place, devant tous les manifestants et pour servir d’exemple, le président du haut conseil, Chérif Ousmane MadaneHaidara a donné 10 millions. Et a appelé tous les Maliens à se manifester au profit des militaires.

En outre, le guide des Ançars a rapporté que le HCI a invité toutes les notabilités, tous les leaders religieux ainsi que tous les préfets de la région de Mopti pour une réunion sur la situation de la région.

 Zenith Balé

Lire aussi

Bamako Manifestations M5

Le président malien dissout la Cour constitutionnelle, assure que « Soumaïla est sain et sauf ...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé samedi soir une « dissolution de fait » de la Cour constitut...

Mali: 2 morts et plus de 50 blessés dans des manifestations anti pouvoir...

Les manifestations reprennent ce 11 juillet à Bamako, au Mali alors qu’hier, 10 juillet, au moins 2 manifestants ...
manifestation à Bamako

Mali: 1 mort et 25 blessés dans la manifestation anti gouvernement...

Au moins une personne a été tuée et 25 autres blessées dont 6 dans un état grave, ce vendredi 10 juillet à Bamako ...
manifestation à Bamako. m5

Mali: violente manifestations à Bamako contre le gouvernement...

Violente manifestations ce 10 juillet dans la capitale malienne, Bamako. Ces manifestants anti-gouvernementales, poussé...