Mali : interdiction de la consommation de la chicha par le maire de la commune IV 

Mairie, Bamako, Commune 4, Mali,

La mairie de commune de IV de Bamako interdit la consommation de la chicha et du tramadol. Cette décision intervient au moment où les bars de consommation de chicha sont répandus un peu partout à Bamako.

Le maire de la commune IV du District de Bamako, Adama BERETE a annoncé dans une note distribuée aux services compétents et dont Nord sud journal a obtenu une copie, l’interdiction de la consommation du Chicha, du Tramadol, et des produits assimilés frauduleux dans la commune IV du District.

Selon cette décision, le 4eme adjoint au maire de la commune IV, le secrétaire général, les commissariats de police du 5eme, du 9eme et 14eme arrondissement sont chargés chacun « en ce qui le concerne de l’exécution de la présente décision ».

Toute infraction de la présence décision sera constatée et poursuivie, conformément aux lois et règlements en vigueur.

À noter que ces stupéfiants constituent un danger pour la jeunesse et continuent de faire de ravage. Cependant, même si sa consommation est dangereuse pour la santé, la chicha n’est pas considérée comme les comprimés de Tramadol ou de l’herbe.

Fondo Aldjoumat

Lire aussi

Tchad : 50 éléments du CCMSR abattus par l’armée tchadienne...

L’armée tchadienne affirme, dans un bilan provisoire, avoir abattu plus de 50 éléments du Conseil de commandeme...

Mali : une nouvelle attaque des hommes armés non identifiés...

Le village de Tanoussogou  situé dans la Commune de Koulogon a été une cible d’attaqué hier, le 19 février 2...

Mali : arrestation de deux braqueurs connus des services de police, M.D et AG...

Saisit par plusieurs plaintes pour braquage à mains armées suivi de dépossession de motos et divers objets, le Commis...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : une dizaine d’assaillants neutralisés dans une opération de ratissage dans la forêt de B...

Après la capture, mardi, de trois chefs terroristes et la neutralisation de beaucoup d’autres à Somadougou, l’arm...