Mali : journée ville morte à Tombouctou est suspendue

Prévue ce 4 janvier, la journée ville morte à Tombouctou est suspendue « pour le moment » par les organisateurs.

Suite à l’enlèvement du véhicule du lycée public de Tombouctou hier et la blessure par balle d’une petite fille ce  3 janvier dernier par deux hommes armés non identifiés, des organisations de la société civile  avaient prévu d’organiser une journée ville morte en guise de protestation.

Une manifestation a eu lieu ce matin contre la mairie de Tombouctou,  où des manifestants avaient implantés des tentes la veille.

Selon  Ibrahim Boini (IB), le président du collectif  Tombouctou réclame ses droits  « aller à la ville morte n’est pas importante pour le moment ».  Mais les manifestants gardent leurs positions sous les tentes érigés devant la mairie de la ville « jusqu’à ce que les autorités interviennent pour  trouver une solution définitive aux  attaques, bandits armés, terroristes, djihadistes dont ils sont victimes », a dit IB.

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...