Mali : journée ville morte à Tombouctou est suspendue

Prévue ce 4 janvier, la journée ville morte à Tombouctou est suspendue « pour le moment » par les organisateurs.

Suite à l’enlèvement du véhicule du lycée public de Tombouctou hier et la blessure par balle d’une petite fille ce  3 janvier dernier par deux hommes armés non identifiés, des organisations de la société civile  avaient prévu d’organiser une journée ville morte en guise de protestation.

Une manifestation a eu lieu ce matin contre la mairie de Tombouctou,  où des manifestants avaient implantés des tentes la veille.

Selon  Ibrahim Boini (IB), le président du collectif  Tombouctou réclame ses droits  « aller à la ville morte n’est pas importante pour le moment ».  Mais les manifestants gardent leurs positions sous les tentes érigés devant la mairie de la ville « jusqu’à ce que les autorités interviennent pour  trouver une solution définitive aux  attaques, bandits armés, terroristes, djihadistes dont ils sont victimes », a dit IB.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...