Mali : journée ville morte à Tombouctou est suspendue

Prévue ce 4 janvier, la journée ville morte à Tombouctou est suspendue « pour le moment » par les organisateurs.

Suite à l’enlèvement du véhicule du lycée public de Tombouctou hier et la blessure par balle d’une petite fille ce  3 janvier dernier par deux hommes armés non identifiés, des organisations de la société civile  avaient prévu d’organiser une journée ville morte en guise de protestation.

Une manifestation a eu lieu ce matin contre la mairie de Tombouctou,  où des manifestants avaient implantés des tentes la veille.

Selon  Ibrahim Boini (IB), le président du collectif  Tombouctou réclame ses droits  « aller à la ville morte n’est pas importante pour le moment ».  Mais les manifestants gardent leurs positions sous les tentes érigés devant la mairie de la ville « jusqu’à ce que les autorités interviennent pour  trouver une solution définitive aux  attaques, bandits armés, terroristes, djihadistes dont ils sont victimes », a dit IB.

Lire aussi

Mali: qui a donné ordre de tirer sur les manifestants ?...

Alors que les manifestations anti pouvoir ont éclaté depuis le 10 juillet dernier à Bamako et dans certaines régions...

Comment Soumaila Cissé s’informe sur la situation au Mali...

Otage de groupes armés depuis le 25 mars 2020, le député de Niafunké, et chef de file de l’opposition Soumaila Cis...

Mali: les banques resteront fermées ce lundi...

L’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers (APBEF-Mali) a annoncé ce dimanche, 12 juillet...

Mali: 11 morts et 124 blessés dans des affrontements entre policiers et manifestants anti pouvoir...

Au Mali, les manifestations anti pouvoir se poursuivent à Bamako et le bilan s’alourdit, alors que certains parti...