Mali : la CMA demande la clarification et réparation d’une opération menée par la force Barkhane

Hier 12 octobre 2020 aux environs 3 heures, un détachement de la force française Barkhane a effectué un assaut suivi des saisies et des arrestations au domicile de Siguidi Ag Madit, le chef de tribu et Coordinateur du bureau régional de la CMA à Menaka dans la région de Gao.

Selon un communiqué de la CMA, datant de ce 12 octobre relatif à un assaut de la Force Barkhane au domicile familiale de son Coordinateur régional de Menaka. La Coordination des Mouvements de l’Azawad(CMA) condamne et demande une clarification de cette opération.

D’une part selon le communiqué qui nous est parvenu, la Coordination des Mouvements de l’Azawad informe l’opinion nationale et internationale que dans la matinée du 12 octobre vers 3h du matin, un détachement de la force Barkhane a encerclé le domicile de Siguidi Ag Madit, chef de tribu et Coordinateur du bureau régional de la CMA. « L’opération s’est soldée par son interpellation ainsi que celle de dix autres membres de sa famille dont de vieilles personnes, 3 véhicules, une dizaine d’armes du personnel de sa sécurité et une somme d’argent ont été également emportés », affirme le communiqué.

D’autre part, « La CMA a aussitôt engagé des discussions avec le commandement de la force barkhane et a obtenu la libération de M. Siguidi ainsi que neuf de ses compagnons. La CMA demande également la libération de Almahmoud Ag Aghaly qui reste toujours en détention, ainsi que la restitution de l’argent et des armes emportés lors de cette opération » menée par la Force Barkhane.

La CMA déclare, être disponible au dialogue avec l’ensemble des forces nationales et internationales présentes sur le terrain. Elle appelle à plus de retenue et de discernement pour ne pas se tromper d’ennemis et d’objectif et condamne ces actes d’humiliation de ses ‘’personnalités respectées’’.

Selon communiqué, « La CMA souhaite avoir des clarifications pour cet énième acharnement contre Siguidi Ag Madit, grand dignitaire de la région et demande une réparation morale à son endroit ».

Lire aussi

Burkina-Faso: plusieurs civils tués dans une série d’attaques dans le nord du pays...

Une vingtaine de personnes ont été tuées mercredi 14 octobre au cours d’attaques terroristes dans trois localités ...

Mali : la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français...

Tout ça pour ça? La libération récente 200 prisonniers contre quatre otages, négociée par le pouvoir malien avec u...

En Guinée : Dernière ligne droite avant la présidentielle...

Douze candidats en lice pour le scrutin. Mais la présidentielle devrait se jouer entre les deux rivaux : Alpha Condé e...

Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan, « Ou on va ensemble, ou pas de scrution »...

Alors que la campagne démarre, le président du FPI Pascal Affi N’Guessan appelle à un boycott actif sans dire q...