Mali : la CPI condamne le massacre d’Ogossagou et dépêche une mission au Mali

Ogossagou, CPI, Mali

Dans une déclaration, le procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Fatou Bensouda, condamne le déferlement de violences et des massacres signalés dans le Centre, le 23 mars dernier.

Le bureau du procureur de la CPI s’est auto-saisit du massacre des civils Peulhs dans le Centre du Mali à Ogossagou. Fatou Bensouda, dans une déclaration, a condamné l’attaque du 23 mars dernier à Ogossagou dont le dernier bilan totalise 160 morts.

« Je condamne fermement ces crimes et appelle toutes les parties concernées à s’abstenir de recourir à la violence », dit le procureur.

Avant de rassurer que les auteurs de ces « crimes abominables » peuvent être poursuivis. « Mon Bureau est en contact étroit avec les autorités maliennes, notamment dans le cadre de ces événements signalés récemment. Il prendra toutes les mesures qui s’imposent, en complémentarité avec le système de justice pénale du Mali, afin de veiller à ce que ceux qui ont participé ou contribué de toute autre manière à ce qui semble être des crimes abominables susceptibles de relever de la compétence de la Cour Pénale Internationale (la «CPI» ou la «Cour») fassent l’objet d’une enquête et de poursuites. »

Dans l’immédiat, une délégation du Bureau du procureur de la CPI est attendue à Bamako. Elle va rencontrer cette semaine les autorités maliennes pour discuter de ces questions.

Pour la CPI, les violences répétées qui sont commises dans le centre du Mali sont extrêmement préoccupantes.

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...