Mali : la France demande la libération de l’opposant malien Soumaïla Cissé

La France a demandé ce mercredi 8 juillet 2020, la libération du député et opposant malien Soumaïla Cissé, porté disparu depuis fin mars, par la voix du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

« La France (…) dit son indignation devant la situation faite à M. Soumaïla Cissé. C’est le leader de l’opposition, il a été candidat à l’élection présidentielle et il est pris en otage depuis trois mois et nous appelons fortement à sa libération », a-t-il déclaré lors des questions d’actualité à l’Assemblée nationale.

« Nous appelons ceux qui l’enferment aujourd’hui à le mettre à la disposition de la démocratie malienne », a ajouté Jean-Yves Le Drian en réponse à une question du député Bruno Fuchs, vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.

Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition malienne, et onze membres de son équipe de campagne pour les élections législatives ont disparu en mars dans une région du nord du Mali en proie à la guérilla djihadiste.

Aujourd’hui âgé de 71 ans, Soumaïla Cissé avait été candidat à l’élection présidentielle au Mali en 2013.

Elizabeth Pineau

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...