Mali : la France envoie 10 officiers dont 7 détachés au ministère de la défense

Dix officiers français sont arrivés au Mali pour conseiller l’armée malienne et le ministre malien de la défense. C’est un nouveau développement de la coopération militaire entre le Mali et la France.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Depuis bientôt trois semaines, dix officiers français ont débarqué à Bamako « dans le cadre de la coopération militaire » entre le Mali et la France. Sept sont installés à l’intérieur du ministère malien de la défense et 3 autres sont détachés à Koulikoro, au niveau de l’école des officiers.

Les officiers français ont pour mission de conseiller leurs homologues maliens dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, et la monté en puissance de l’armée malienne.

À Bamako, ces officiers français conseillent le ministre malien de la défense, le général Dahirou Dembélé et le chef d’État-major général des armés, le général Abdoulaye Coulibaly. A Koulikoro, les trois officiers participent à la formation militaire de l’anti-terrorisme des futurs officiers maliens à l’école militaire Inter arme (EMIA).

C’est un nouveau développement dans le cadre de la coopération militaire entre le Mali et la France, qui depuis 2013 et avec l’opération Serval, prend de plus en plus d’importance.

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...