Mali : la France envoie 10 officiers dont 7 détachés au ministère de la défense

Dix officiers français sont arrivés au Mali pour conseiller l’armée malienne et le ministre malien de la défense. C’est un nouveau développement de la coopération militaire entre le Mali et la France.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Depuis bientôt trois semaines, dix officiers français ont débarqué à Bamako « dans le cadre de la coopération militaire » entre le Mali et la France. Sept sont installés à l’intérieur du ministère malien de la défense et 3 autres sont détachés à Koulikoro, au niveau de l’école des officiers.

Les officiers français ont pour mission de conseiller leurs homologues maliens dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, et la monté en puissance de l’armée malienne.

À Bamako, ces officiers français conseillent le ministre malien de la défense, le général Dahirou Dembélé et le chef d’État-major général des armés, le général Abdoulaye Coulibaly. A Koulikoro, les trois officiers participent à la formation militaire de l’anti-terrorisme des futurs officiers maliens à l’école militaire Inter arme (EMIA).

C’est un nouveau développement dans le cadre de la coopération militaire entre le Mali et la France, qui depuis 2013 et avec l’opération Serval, prend de plus en plus d’importance.

Lire aussi

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...

Présidentielle en Guinée : la classe politique divisée après l’audit de la Cédéao...

Les réactions se multiplient après l’audit du fichier électoral par trois experts de la Cédéao. Le camp de la maj...

Journée d’investiture au Mali, la junte toujours en discussion avec la Cédéao...

Le nouveau président par intérim, l’officier à la retraite Bah N’Daw, doit prêter serment ce vendredi 25 septemb...