Mali : la liste définitive des candidats aux législatives de mars 2020 est proclamée, la Cour rejette 4 listes

La Cour constitutionnelle du Mali, présidée par Manassa Danioko, a proclamé, le samedi 29 février 2020, la liste définitive des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée Nationale. Dans son arrêt, la Cour Constitutionnelle a rejeté 4 listes comprenant 10 candidats. Cependant, elle a finalement validé la liste ADEMA PASJ-URD -RPM composée de Moussa Allaye Cisse, de Garba Samassekou et de Belco Samassekou.

 Dans son Arret N°2020-01/CC-EL du 29 février 2020 portant proclamation de la liste définitive des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée nationale (Scrutin du 29 mars 2020), la Cour Constitutionnelle du Mali a invalidé la liste Alliance ADP-Maliba-parti Jamaa-CODEM dans la Circonscription électorale de Bafoulabé. Cette liste est composée de Mahamadou Diallo, de Amara Mahamadou Diaby et de Mariam Niamoto Sakiliba. Dans la Circonscription électorale de la Commune VI du District de Bamako, la liste RPDM comprenant Moussa Hadji Sangare, Fatoumata Ibrahima et Ahamad Tidiane Diarra a été rejetée par la Cour Constitutionnelle du Mali. Dans la circonscription électorale de Bankass, la liste RJS composée de Yacouba Traore, de Aïssata Guindo et de Kassoum Tessougue a été déclarée non valide par la Cour Constitutionnelle.

Dans la Circonscription électorale de Kangaba, le candidat Djibril Naman Keita sur la liste mouvement Kaaba Kanu a été recalé. Par contre, plusieurs listes de candidature ont été validées par la Cour Constitutionnelle du Mali dont la liste ADEMA-PASJ – URD – RPM comprenant les candidats Moussa Allaye Cisse, Garba Samassekou et Belco Samassekou. Faut-il le rappeler, cette dernière liste avait été rejetée par la Cour Constitutionnelle, le 25 février dernier lors de la proclamation la liste provisoire des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée nationale (Scrutin du 29 mars 2020). Après l’introduction d’un recours, la Cour Constitutionnelle a finalement validé la liste de Mme Belco Samassekou qui est actuellement députée à l’Assemblée nationale du Mali. « Considérant qu’il résulte de la vérification des dossiers de candidature que les réclamations contenues dans les requêtes numéros 8, 45 et 59 concernant Belco Samassekou et Sadio Diarra sur leur genre sont fondées et qu’il y a lieu d’y faire droit », révèle l’arrêt de la Cour Constitutionnelle du Mali.

Le Républicain

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...