Mali : la liste définitive des candidats aux législatives de mars 2020 est proclamée, la Cour rejette 4 listes

La Cour constitutionnelle du Mali, présidée par Manassa Danioko, a proclamé, le samedi 29 février 2020, la liste définitive des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée Nationale. Dans son arrêt, la Cour Constitutionnelle a rejeté 4 listes comprenant 10 candidats. Cependant, elle a finalement validé la liste ADEMA PASJ-URD -RPM composée de Moussa Allaye Cisse, de Garba Samassekou et de Belco Samassekou.

 Dans son Arret N°2020-01/CC-EL du 29 février 2020 portant proclamation de la liste définitive des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée nationale (Scrutin du 29 mars 2020), la Cour Constitutionnelle du Mali a invalidé la liste Alliance ADP-Maliba-parti Jamaa-CODEM dans la Circonscription électorale de Bafoulabé. Cette liste est composée de Mahamadou Diallo, de Amara Mahamadou Diaby et de Mariam Niamoto Sakiliba. Dans la Circonscription électorale de la Commune VI du District de Bamako, la liste RPDM comprenant Moussa Hadji Sangare, Fatoumata Ibrahima et Ahamad Tidiane Diarra a été rejetée par la Cour Constitutionnelle du Mali. Dans la circonscription électorale de Bankass, la liste RJS composée de Yacouba Traore, de Aïssata Guindo et de Kassoum Tessougue a été déclarée non valide par la Cour Constitutionnelle.

Dans la Circonscription électorale de Kangaba, le candidat Djibril Naman Keita sur la liste mouvement Kaaba Kanu a été recalé. Par contre, plusieurs listes de candidature ont été validées par la Cour Constitutionnelle du Mali dont la liste ADEMA-PASJ – URD – RPM comprenant les candidats Moussa Allaye Cisse, Garba Samassekou et Belco Samassekou. Faut-il le rappeler, cette dernière liste avait été rejetée par la Cour Constitutionnelle, le 25 février dernier lors de la proclamation la liste provisoire des candidats à l’élection des députes à l’Assemblée nationale (Scrutin du 29 mars 2020). Après l’introduction d’un recours, la Cour Constitutionnelle a finalement validé la liste de Mme Belco Samassekou qui est actuellement députée à l’Assemblée nationale du Mali. « Considérant qu’il résulte de la vérification des dossiers de candidature que les réclamations contenues dans les requêtes numéros 8, 45 et 59 concernant Belco Samassekou et Sadio Diarra sur leur genre sont fondées et qu’il y a lieu d’y faire droit », révèle l’arrêt de la Cour Constitutionnelle du Mali.

Le Républicain

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...