Mali: La loi de finance 2021 fixée à 2808, 88 milliards FCFA, soit un déficit de 652, 927 milliards FCFA

Au Mali, le conseil des ministres  d’hier mercredi a adopté un projet d’ordonnance portant loi des Finances pour l’exercice 2021. Le montant fixé s’élève à 2808, 88 milliards FCFA.

 C’est sur un  rapport du ministre de l’Economie et des Finances que la session ordinaire  du  Conseil des Ministres  présidée par le Premier Ministre, Moctar Ouane, a  adopté ce projet de loi de finance 2021.

 Selon le rapport du conseil des ministres, les prévisions des recettes budgétaires s’élèvent à 2155 milliards 161 millions de F CFA contre 2145 milliards 627 millions de F CFA dans la loi rectificative 2020.  Ce qui représente toujours selon le rapport une augmentation de 9 milliards 535 millions de F CFA, correspondant à un taux d’accroissement de 0,44%, imputable à la hausse prévisionnelle des recettes du budget général.

 Ainsi,  les prévisions des dépenses budgétaires  fixées  par le gouvernement de transition pour l’exercice 2021 s’élèvent à 2808 milliards 88 millions de F CFA, contre 2864 milliards 976 millions de F CFA dans le budget rectifié 2020.  Ce qui représente  une diminution de 56 milliards 888 millions de F CFA, équivalant à un taux de réduction de 1,99%.

D’après le rapport présenté par le ministre de l’économie et des finances,  les  dépenses de l’exercice 2021 seront accentuées : «sur la prise en charge des actions de la feuille de route de la Transition, le  renforcement des moyens de défense et de sécurité, la poursuite de la  lutte contre la COVID-19, l’amélioration des conditions de vie des populations, l’opérationnalisation des nouveaux services publics, le renforcement du système judiciaire et la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger».

 « Déficit de 652 milliards FCFA»

 Le budget 2021  ainsi adopté en conseil des ministres présente un déficit global de 652 milliards 927 millions de F CFA, contre 719 milliards 349 millions de F CFA dans le budget rectifié de 2020, soit une diminution de 9,23%. Le gouvernement annonce que  ce  déficit sera financé par les ressources provenant des aides budgétaires extérieures et par la mobilisation de l’épargne.

En absence d’Assemblée nationale,  ce projet de loi des finances 2021 fera l’objet  d’examen des membres du Conseil national de Transition.  Ces 121 membres de l’organe législatif de la transition qui jouissent du statut de député selon le règlement intérieur du CNT vont adopter en plénière  cette loi de finance.  Le texte qui sera défendu par le ministre de l’Economie et  des Finances ne rencontrera de difficulté  en terme d’opposition tant la majorité des membres du CNT sont acquis à la cause  des militaires du CNSP qui ont renversé le régime d’IBK le 8 août 2020.

Maliweb

Lire aussi

MALI : Sidi Brahim Ould Sidatt décoré officier de l’Ordre national à titre posthume...

Les obsèques de Sidi Brahim Ould Sidatt auront lieu, ce vendredi, à Ber son village natal dans la Région de Tomboucto...

MALI : Le ministre de l’énergie ampute l’origine des délestages à la vétusté des installati...

Fortement  critiqué par les populations à cause des délestages, le ministre de l’Energie et de l’eau, Lamine...

CHRONOGRAMME ELECTORAL : Couplage de l’élection du président et des députés...

Le premier tour des deux scrutins est prévu le 27 février 2022. Les seconds tours auront lieu respectivement le 13 mar...

OFFENSIVE MILITAIRE CONTRE LES GROUPES ARMES DANS LA REGION DE GAO: Une dizaine de présumés terror...

Ces derniers ont aussitôt  été mis hors d’état de nuire. Ces arrestations sont survenues, lors d’une opéra...