Mali : la minusma célèbre la  journée des casques bleus  

MINUSMA, Casques bleus, Annadif Khatir Mahamat Saleh, Mali,

Ce jour 29 mai, la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a célébré la journée internationale des casques bleus en présence des plusieurs hautes responsabilités.

C’est avec l’exécution des hymnes et une minute de silence à la mémoire des soldats de l’ONU disparus que la cérémonie de la journée des casques bleus a commencé au mali sous la présidence du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif Khatir. Le commissaire général de la police de, chef de la composante de la MINUSMA, Issoufou Yacouba, a dressé le bilan, des activités qui ont été menées par la police de la mission en collaboration avec les forces des armées maliennes (FAMAS), notamment des formations aux forces armés maliennes. Pour se faire, 7042 personnes formées, 1622 femmes, 2481 membres de forces de sécurité, 56 sessions en matière de lutte contre la délinquance, 866 stagiaires, 748 hommes, 108 femmes.

Projet à Impact rapide

A Mopti, 33 projets à impact rapide réceptionnés dont quatre sont achevés, huit aux arrêts et deux approuvés et en attente. L’appui opérationnel en terme technique partenaire avec les investigations criminelles.398 cas d’arrestations, certaines transférées et d’autres en cours de jugement. Une police de proximité dans la gestion de la sécurité civile. Un taux élevé des femmes : 14% en mois de mars et 18,38% de nos jours. La protection des civiles : mars 2018-mars 2019 : 31594 activités opérationnelles, 1401 avec la gendarmerie, contribution des FAMAS.

Pour le commandant suédois  de la force de la MINUSMA, le général Dennis Gyllensporre, il s’agit de la reconnaissance des millions d’hommes et des femmes qui ont servi le maintien de la paix. « Vous êtes une des références » a-t-il dit aux hommes qui sont sous son commandement. « Nous soutenons la mise en œuvre de l’accord, nous protégerons les civils maliens qui sont dans des conditions difficiles malgré la présence des terroristes ».

Un million des casques bleus

Le représentant spécial et chef de la MINUSMA, Annadif Khatir Mahamat Saleh, rappelle que ce sont plus un million des casques bleus qui se sont dévoués depuis 1948 à la promotion de la paix dans es endroits aussi divers que l’Afrique, l’Asie, le Moyen-Orient, l’Europe. « Je rends un hommage aux hommes et femmes qui défendent au quotidien les valeurs mises en avant par la Charte des Nations Unies dans des conditions difficiles, loin de leurs familles et leurs proches » dit-il.

Le chef de la mission ajoute que « la mission est ainsi mandatée pour prendre toutes les mesures pour protéger les civils immédiatement  menacés de violence physiques, tout en assurant une attention particulière aux femmes et enfants vulnérables ».

« Aujourd’hui, la MINUSMA est en première ligne dans une nouvelle vague de transformation des opérations de maintien de la paix afin de les rendre adaptées à une nouvelle menace, celle du terrorisme et de la guerre asymétrique. Avec l’arrivée d’unités spécialisées et des méthodes de coordination plus flexibles, la mission est désormais plus outillée pour l’atteinte de ses objectifs ».Conclut-il.  

Fondo Aldjoumat 

Lire aussi

Les mégapoles africaines doivent répondre à l’attente des jeunes...

Face au défi de l’urbanisation, l’Afrique doit se préparer pour répondre aux objectifs de développement durable,...

En Côte d’Ivoire : La bataille se poursuit autour de la Commission électorale...

L’instance d’organisation des différents scrutins a été définitivement recomposée en septembre dernier, mais l...

Côte d’Ivoire : La triste fable des trois éléphants...

Dans six mois, les candidats des principaux partis pour la présidentielle de 2020 seront désignés. Six mois pour retr...

Gambie: les survivants du naufrage au large de la Mauritanie de retour chez eux...

Plusieurs centaines de migrants gambiens sont retournés chez eux ce 9 décembre après avoir été secourus ou int...