Mali : la mort du chef jihadiste Abou Yehya Aljazairi confirmée

Lors de l’attaque de la caserne militaire de Bamba dans la région de Gao, le 6 avril dernier. Le nouveau chef de l’émirat du Sahara Abou Yehya Aljazairi grièvement blessé, sa mort vient d’être confirmée.

Le successeur de Yahya Aboul Hammam à la tête de la Katiba de l’Emirat du Sahara, Abou Yehya Aljazairi a bel et bien été abattu, le 6 avril dernier suite à l’attaque du camp militaire de Bamba de Gao, où une vingtaine de soldats maliens avaient péri.

L’homme était surtout connu pour avoir été à l’origine de plusieurs attaques meurtrières dans les régions de Gao, Tombouctou et Koulikoro.

La confirmation de la mort de ce chef terroriste, Abou Yehya Aljazairi, a été faite par plusieurs sources proches de Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) d’ideolagie salafiste Jihadiste, née le 25 janvier 2007.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...