Mali : la SNV organise une conférence internationale sur l’emploi des jeunes

Ejom

Dans le cadre de son Projet  »Emploi des Jeunes crée des Opportunités ici au Mali (EJOM », l’organisation Néerlandaise de Développement, SNV Mali a organisé une conférence internationale sur la problématique de l’emploi de jeune au Mali.

Le 17 et 18 octobre dernier a eu lieu à Bamako la conférence internationale sur l’emploi des jeunes en présence de plusieurs personnalités dont le ministre malien de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Jean Claude Sidibé, du ministre de la jeunesse et des sport, Modibo Arouna Touré et plusieurs autres invités de marque venus de l’Europe, des États-Unis d’Amérique et de plusieurs pays africains.

Selon le ministre Sidibé, « les statiques de la banque mondiale révèlent que dans les prochaines années, près de 600 millions de la population seront à la recherchent d’emploi essentiellement les pays sous-développés. Pour cela, établir un programme pour la création d’emploi des jeunes s’avère nécessaire donc pour avoir le dessus sur une population aussi violemment croissante. Dès lors, une prévision de mise en place de 15 millions d’emploi par an serait judicieux pour cette situation ».

Durant deux jours, les 120 participants à cette conférence ont discuté essentiellement sur les problématiques liés à l’entrepreneuriat des jeunes en présence des autorités maliennes et des responsables notamment de l’Union Européenne. L’Emploi des Jeunes crée des Opportunités, ici au Mali (EJOM) est financé par l’Union européenne à travers le fond fiduciaire d’urgence pour l’Afrique à une somme de vingt millions d’euros soit plus de treize milliards de franc CFA et cofinancé par le gouvernement et ambassade de pays-Bas au Mali à travers l’APEJ et la SNV.

De sa part, l’Ambassadeur de l’Union européenne intègre à nouveau l’engagement de l’UE à soutenir la création d’emploi pour des jeunes au Mali, le juste vecteur pour le développement absolu du pays.

La durée du projet est de 4 ans allant du juin 2017 au Juin 2021 et intervient dans les régions de Gao, Kayes, Koulikoro et le District de Bamako.

Jack DZAKU

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...