Mali : la société Satom démarre les travaux Kati-Didiéni, manifestations à Tombouctou

La société Satom qui était sur la route Léré-Tombouctou a commencé les travaux de la route Kati-Didiéni. En colère suite à l’abandon des travaux Léré-Tombouctou, les jeunes de Tombouctou barricadent les routes de la ville.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Décidément, le premier ministre malien, Boubou Cissé a rejoint l’acte à la parole en désengageant la société Satom de la route Léré-Tombouctou. Depuis 2 septembre, la société Satom a commencé les travaux de la route Kati-Didiéni. Aussitôt informés, les jeunes de Tombouctou ont organisé une manifestation le 2 septembre dernier.

Ces mêmes manifestations ont repris ce 3 septembre au matin dans quelques quartiers de la ville de Tombouctou où les manifestants ont mis le feu dans des pneus avant de barricader les routes. « Nous demandons au premier ministre Boubou Cissé de faire ce qui est nécessaire pour démarrer rapidement la route Goma Koura-Tombouctou. Les autres villes du Mali ne valent pas mieux que Tombouctou », explique Alhadj Gassama, un leader de la jeunesse à l’origine de ces manifestations. « Tous comme les jeunes de Kati, nous allons continuer les manifestations jusqu’aux satisfactions de nos revendications et nous allons organiser des journées ville-morte », dit-il à Nord sud journal.

Les manifestants ont même commencé à scander des slogans hostiles au gouvernement malien et reprennent des slogans des mouvements séparatistes de l’Azawad.

Lire aussi

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...

Police au Mali : nouvelles quittances pour mettre fin aux magouilles sur les routes maliennes...

Malick Coulibaly, le ministre de la Justice, a livré des carnets de quittance aux directeurs régionaux de la police le...