Mali : l’architecture de la transition pour une durée de 18 mois

La transition au Mali, un président, un vice-président, un gouvernement, et un conseil national vont en constituer les organes pour une durée de 18 mois. Cependant le Mouvement du 5 Juin -Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) constate, au terme des concertations nationales des 10, 11 et 12 septembre 2020 sur la transition, que le document final lu lors de la cérémonie de clôture n’était pas conforme aux délibérations issues des travaux des différents groupes

Un président et un vice-président civil ou militaire à désigner par un collège mis en place par le CNSP, un gouvernement de 25 membres et un conseil national qui auront tous une durée de 18 mois ; telle est l’architecture de la transition politique devant conduire notre pays à son retour à la normalité. Cette architecture est dessinée à l’issue de trois jours de réflexions qui s’inscrivent dans le cadre de la phase finale des concertations nationales dont l’apothéose a eu lieu ce samedi après-midi au Centre International de Conférences de Bamako (CICB).

La charte et la feuille de route de la transition issues de ces concertations ont été validées par les participants, selon le rapport de synthèse. Les participants ont décidé qu’un président, un vice-président, un gouvernement, et un conseil national soient les organes de la transition.

Le conseil national de transition est censé regrouper 121 personnes réparties entre le M5-RFP, les partis politiques, les journalistes, la société civile, les religieux, la diaspora, les jeunes et les femmes. La Charte prévoit également un Premier ministre à la tête du gouvernement de 25 membres.

Dans son discours de clôture, le colonel Assimi Goïta a estimé que ce qui les attend à l’instant est tout aussi ardu. Il a ensuite demandé l’appui de la communauté internationale.

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...