Mali: l’armée se replie de ses positions isolées après des attaques jihadistes

Face à la pression jihadiste grandissante, les Forces armées maliennes (FAMa), qui subissent de nombreuses attaques, changent de tactique : elles quittent les postes les plus éloignés et les plus exposés pour se regrouper sur des places plus fortes.

La décision de l’armée malienne a déjà été appliquée à trois de ses positions isolées situées près de la frontière du Niger et du Burkina Faso. Il n’y a plus de camp de l’armée dans les localités d’Anderamboukane, Indelimane et de Labbézanga. Sur les réseaux sociaux, on a même vu des images d’enfants s’amusant sur les lieux désormais sans soldats. Même si officiellement, il n’est pas question d’abandonner les populations, certains Maliens se posent la même question : « l’armée partie, qui nous protège désormais contre les terroristes, et les criminels ? ».

Au ministère malien de la Défense, on assure que les populations seront toujours protégées. Des unités mobiles seront très actives sur le terrain, a confié un responsable à RFI. Mais si les troupes maliennes changent de stratégie, il est clair que la posture dans laquelle elles étaient sur le terrain posait problème.

Les assaillants mènent une guerre asymétrique avec souvent le même mode d’opération : jets d’obus, pose de mines puis attaque de camps dans plusieurs positions. Cela ne pouvait pas continuer. Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a demandé à son armée de changer de posture : on attend maintenant les résultats.

Rfi

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...