Mali : L’artiste Sidiki Diabaté placé sous mandat de dépôt

Les choses s’accélèrent pour la star malienne Sidiki Diabaté. Mais dans le mauvais sens. L’artiste, accusé d’avoir séquestré et violenté sa compagne, a été placé sous  mandat de dépôt et déféré à la prison centrale de Bamako.

Un nouveau rebondissement dans l’affaire opposant Sidiki Diabaté à sa compagne Mariam Sow «Mamacita». L’artiste avait été interpellé par la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) le soir du lundi 21 septembre. Au terme de 72 heures de garde à vue, il a été présenté, ce jeudi soir, au procureur du Tribunal de la Commune 3 du district de Bamako. Finalement, Sidiki Diabaté sera placé sous mandat de dépôt et déféré à la Maison centrale d’Arrêt de Bamako.

Quelques heures plus tôt, le pool d’avocats de la victime présumée avait initié une conférence de presse, pour donner les détails de l’affaire. Mais, la conférence avait été annulée alors que les journalistes étaient sur place. Motif: la convocation urgente de la victime au tribunal pour confrontation avec son bourreau présumé requiert la présence de tous ces avocats.

Attroupés devant le tribunal de la commune 3 pour exiger la libération de leur artiste, des fans de Sidiki Diabaté avaient été dispersés par la police anti-émeute.

Maliweb

Lire aussi

MALI : Des experts de l’ONU demandent l’abandon des poursuites engagées contre un journaliste e...

Des experts de l’ONU ont déclaré aujourd’hui qu’ils étaient alarmés par le maintien en détention d’un journ...

MALI : 22 administrateurs civils sur 131 physiquement présents à leur poste au nord du pays...

Dans le dernier rapport des Nations Unies, parlant du rétablissement de la présence et de l’autorité́ de l’État...

MALI : Les FAMa neutralisent à nouveau des assaillants à Ansongo...

L’Armée malienne a de nouveau mis en déroute des éléments d’un groupe armé terroriste, précisent des sources m...

LUTTE ANTITERRORISTE: La Force G5-Sahel dénonce les «allégations d’exactions» imputées à...

Dans un communiqué publié ce jeudi 8 avril 2021, la Force conjointe du G5 Sahel dément des « rumeurs sur les réseau...