Mali : le bilan de l’attaque djihadiste contre la force du G5 Sahel à Boulikéssi s’alourdit à 38 morts

Le bilan de l’attaque du 30 septembre contre le camp de militaires maliens sous commandement de la force conjointe du G5 Sahel s’est alourdit à annoncé le ministre malien de la défense. C’est la plus grande perte que la force conjointe du G5 Sahel a enregistré depuis sa création.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Le bilan actuel est de « 38 morts », qu’on vient « d’enterrer les corps » et nous avons « retrouvé 33 militaires qui étaient disparus », a annoncé le ministre malien de la défense, général Dahirou Dembélé, qui été sur le lieu de l’attaque ce jeudi 3 octobre.

Dans un communiqué en date du 1er octobre dernier, le gouvernement malien avait annoncé la mort de 25 soldats et une soixantaine de disparus lors de cette attaque. Ainsi, plus de 30 militaires sont toujours disparus.

L’attaque n’a pas été revendiquée, mais selon un communiqué du commandant de la force G5 Sahel, l’opération a été perpétrée par des combattants du groupe Ansaroul islam, lié à Al Qaida.

Lire aussi

Mali-France : président Bah N’Daw reçoit Joël Meyer ambassadeur français...

Le Chef de l’État, président de la transition Bah N’Daw a reçu ce 29 septembre 2020, Joël Meyer, Ambassa...

Éviter le chao en République de Guinée, Organisations de la Société Civile appelle sur la situa...

Ce mardi 29 septembre 2020, des Organisations de la Société Civile et Mouvements Citoyens de la sous région Ouest-Afr...

Mali : Moussa Traoré, Modibo Keïta et l’État de droit, Tiébilé Dramé dresse l’état des li...

L’ancien ministre malien des Affaires étrangères, emprisonné plusieurs fois comme leader estudiantin et syndicalist...

Les craintes du Collectif pour la transition en Guinée...

Au cours d’un colloque à Paris ce lundi, le Collectif pour la transition en Guinée a réitéré son opposition à un...