Mali : le bilan de l’attaque djihadiste contre la force du G5 Sahel à Boulikéssi s’alourdit à 38 morts

Le bilan de l’attaque du 30 septembre contre le camp de militaires maliens sous commandement de la force conjointe du G5 Sahel s’est alourdit à annoncé le ministre malien de la défense. C’est la plus grande perte que la force conjointe du G5 Sahel a enregistré depuis sa création.

Toute reproduction, même partielle sans la permission de l’auteur est strictement interdite et passible de poursuite judiciaire.

Le bilan actuel est de « 38 morts », qu’on vient « d’enterrer les corps » et nous avons « retrouvé 33 militaires qui étaient disparus », a annoncé le ministre malien de la défense, général Dahirou Dembélé, qui été sur le lieu de l’attaque ce jeudi 3 octobre.

Dans un communiqué en date du 1er octobre dernier, le gouvernement malien avait annoncé la mort de 25 soldats et une soixantaine de disparus lors de cette attaque. Ainsi, plus de 30 militaires sont toujours disparus.

L’attaque n’a pas été revendiquée, mais selon un communiqué du commandant de la force G5 Sahel, l’opération a été perpétrée par des combattants du groupe Ansaroul islam, lié à Al Qaida.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...