Mali: Le bilan s’alourdit à Ménaka, 47 civils tués et trois blessés.

Menaka

Du 11 au 12 décembre dernier, des hommes armés sur des motos ont attaqué plusieurs campements touareg de la communauté Daoussak dans la localité de Tissalatene, région de Ménaka. Ces attaques ont fait plusieurs morts et risquent de réveiller le cycle des violences inter communautaires dans cette région située à la frontière entre le Mali et le Niger.

« Le bilan est passé à 47 morts après la découverte dans un autre campement de 5 corps dont des personnes âgées dans l’incapacité de fuir», annonce le MSA sur son compte Twitter.

« Entre l’ouest de la localité de Tinabaw, 20km de Ménaka, et celle de Tabangout-Tissalatatene, près de 50km de Ménaka, 42 civils ont été exécutés dans leurs campements parmi lesquels deux enfants de moins de huit8 ans », annonce Moussa AG Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA).Trois autres personnes sont blessées et transportée à l’hopital de Ménaka.

Les personnes tuées sont tous membres de la communauté Daoussak dont sont issus les combattants du MSA, un groupe d’auto défense de la région de Ménaka qui combat l’Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS) présent cette zone.

« Les personnes tuées sont toutes civiles, et il y a un réel risque des représailles de la part du MSA contre les peulhs et pourrait impacter les populations au nord de Tillabéry, la region du Niger voisin », analyse une source sécuritaire de la région.

Nord sud journal

Lire aussi

DIRECT Mali : tirs à l’arme automatique, plusieurs blessés à Tombouctou...

Des tirs ont provoqué plusieurs blessés dans la ville de Tombouctou lors d’un rassemblement de jeunes de la vill...

Mali : Bilal Ag Achérif aux chefs d’Etat de la CEDEAO : « Il y a plus urgent que Kidal !»...

Est-ce une fixation ou une véritable volonté de s’impliquer dans la résolution de la crise que notre pays traverse ...

Mali : l’armée française va utiliser des drones armés...

Ces drones conduisaient jusqu’à présent des missions de renseignement et de surveillance au-dessus du Sahel afin de ...

Mali : On se plaint de l’état de nos routes, et le directeur national des routes bitume sa rue !...

Le pays tout entier est en ébullition à cause de l’état de nos routes. De Kayes à Ménaka, on conteste et on prote...