Mali : le calvaire des villageois de Farabougou sous le joug des jihadistes

Depuis bientôt une semaine, les populations du village de Farabougou, dans le centre du Mali, vivent un blocus imposé par les jihadistes. Personne n’entre dans village, ni n’en sort.

Ce blocus est doublé d’une attaque jihadiste qui a fait au moins six morts et 22 blessés, alors que neuf autres personnes sont toujours aux mains des mêmes jihadistes, selon les habitants.

Tout a commencé la semaine dernière par l’enlèvement attribuée aux jihadistes d’une vingtaine de civils de la localité malienne de Farabougou. Certains seront libérés, mais neuf personnes sont retenues. Trois jours après, des habitants du même village effectuent quelques kilomètres à pied à la recherche des villageois enlevés.

Dans un hameau, ils sont accueillis par des coups de feu. Un témoin contacté par téléphone explique : « On a été voir sur la route ce qu’il y avait. Les jihadistes ont tiré des coups feu, il y a eu 22 blessés et six morts sur le champs ».

Depuis, les jihadistes ont, affirment les habitants, décrété un embargo contre leur village. Rien ne sort, rien ne rentre. La nourriture manque désormais. « Maintenant, il n’y a plus rien à manger chez nous. Trois enfants seraient morts de faim », poursuit le villageois.

Un autre habitant de Farabougou lance un appel aux nouvelles autorités maliennes.

Rfi

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...