Mali : Le chef d’Al-Qaïda confirme la mort de deux chefs jihadistes

Le chef d’Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) Abdelmalek Droukdel dit Abu Musab Abdul Wadud a diffusé un message audio d’environ 34 minutes. Il y fait l’éloge funèbre et confirme la mort de deux chefs jihadistes au Mali à savoir Abou Iyadh alTounisi d’Ansar al-Chariaa de Tunisie et de Djamel Okacha alias Yehia Abou al-Hamam, chef de l’Emirat du Sahara et l’un des principaux commandants du « Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans » (JNIM).

Tous les deux sont éliminés au nord de Tombouctou par les soldats français de l’Opération Barkhane.
Signalons que la mort de Djamel Okacha dit Yahia Abou al-Hammam, annoncé en février 2019, a d’abord été confirmée par le très recherché Sidan Ag Hitta, dans un message authentifié sur les réseaux sociaux. Avant que cette annonce ne soit confirmée par Amadou Koufa dans un audio publié en janvier dernier.

La ministre française de la Défense, Florence Parly, avait aussi déclaré que l’opération qui a couté la vie à Yéhia Abou El-Hammam, avait eu lieu à Bou Djebeha, à environ 125 km au nord de Tombouctou. Quant à Seifallah Ben Hassine communément appelé Abu Iyadh al-Tunisi – l’un des idéologues jihadistes les plus influents d’Afrique du Nord, sa mort survenue, dans le nord de Tombouctou, le 21 février 2019, a été confirmée par l’agence Menastream, partenaire du site www.kibaru.ml.

Ce haut responsable tunisien d’Al-Qaida, vétéran de l’Afghanistan, et fondateur de l’organisation islamiste Ansar al-Sharia en Tunisie (AST), a été tué lors d’une opération menée par les forces françaises, apparemment dans la zone d’El Aklé, située à près de 300 km au nord-ouest de Tombouctou, au Mali, à la frontière avec la Mauritanie.

avec newsabamako

Lire aussi

Mali: les candidats contestataires des résultats des élections législatives rejettent l’of...

Le 7 juillet dernier, le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita (IBK) a rencontré le Collectif des candidats contes...

Mali : Tirs d’obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes...

Un camp militaire abritant des forces onusiennes, françaises et maliennes a essuyé plusieurs tirs d’obus mardi d...

Mali : double braquage et enlèvement de véhicule à Gao...

Hier 6 juillet  en début de la soirée, des individus armés non identifiés ont braqué un opérateur économique...

Mali : 4 morts et 4 portées disparues dans une nouvelle attaque terroriste sur l’axe Sévaré-Ban...

Des hommes armés non identifiés ont attaqué un minibus et un camion sur l’axe Sévaré-Bandiagara, 5 juillet dernie...