Mali : le CICR s’inquiète de l’insécurité grandissante à Tombouctou, qui impacte aussi ses opérations

Enlèvement du véhicule du CICR, Tombouctou, Mali, CMA, Kidal, MNLA, Talhandak, Tessalit,

Ce lundi 05 août 2019 en pleine ville de Tombouctou et en milieu de journée, des hommes armés ont enlevé l’un des véhicules du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) clairement marqué de l’emblème de la croix rouge. Depuis le début de cette année, le CICR a déjà subi plusieurs incidents similaires dans la région de Tombouctou.

Ce vol de véhicule intervient dans un climat marqué depuis plusieurs semaines par la recrudescence de la criminalité et de l’insécurité aussi bien dans les villes que sur les axes routiers de la région, touchant principalement les populations civiles déjà très affectées par le conflit, mais également les organisations humanitaires qui tentent de leur venir en aide.

Ce dernier incident est symptomatique du niveau d’insécurité qui règne dans la ville et dans la région, qui a atteint un seuil inacceptable pour la population, et qui oblige le CICR à suspendre temporairement ses activités dans cette région, le temps d’évaluer la situation, et obtenir les garanties nécessaires à la sécurité de ses équipes.

«Nous sommes inquiets de l’impact que cette insécurité a sur notre capacité à aider les populations de la région, mais il nous est quasiment impossible de continuer à travailler lorsque nous sommes régulièrement l’objet de braquages nous privant de nos moyens de travail et mettant en danger la vie de notre personnel», affirme Jean-Nicolas Marti, chef de la délégation du CICR au Mali.

«Nous demandons aux autorités maliennes, ainsi qu’à tous les acteurs de tout mettre en œuvre afin de restaurer l’ordre et la sécurité. Nous espérons que la situation s’améliore pour les Maliens et que nous pourrons reprendre rapidement nos activités», précise M. Marti.

Nord sud journal avec Germain Mwehu, CICR Bamako.

Lire aussi

Mali : création d’un nouveau syndicat dans les secteurs des mines et des industries...

Les travailleurs des secteurs des mines et des industries viennent de mettre sur place ce vendredi, 14 février 2020 un ...
Defilé militaire MNLA, Kidal 2019

Mali: la CMA s’oppose à la tenue des élections législatives sans les régions de Ménaka et Tao...

Dans un communiqué publié suite à une rencontre à Kidal la semaine dernière, la Coordination des mouvements de l&rs...
Greves eleves

Mali: plusieurs dizaines d’écoliers devant l’ORTM pour demander la reprise des classes ...

Plusieurs dizaines d’écoliers se sont rassemblés aujourd’hui 17 février, devant le siège de la télévis...

Mali : l’Union Européenne appelle à la sécurisation des civils dans le centre après la nouvell...

Dans une déclaration dite de « locale sur l’attaque à Ogossagou », la délégation de l’Union europée...